Ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ensemble de transformation des métaux, ensemble de petite métallurgie

Appelation d'usage

Viellard-Migeon et Cie

Titre courant

Ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie

Localisation

Localisation

Franche-Comté 90 Grandvillars

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur les communes : Morvillars et Méziré

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Territoire de Belfort

Canton

Grandvillars

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Dérivation de l'Allaine

Partie constituante non étudiée

Logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle (détruit), 4e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par tradition orale, daté par source, daté par travaux historiques, porte la date

Description historique

L'ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie s'est constitué à partir de deux établissements métallurgiques, une forge fondée à Grandvilllars à la fin du 17e siècle par Gaspard Barbaud, et une tréfilerie établie à Méziré au début du 18e siècle par Pierre de la Basinière. Jean-Baptiste Migeon et Juvénal Viellard fondent en 1856 la société en commandite Viellard-Migeon et Cie et poursuivent, à l'instar de l'industriel voisin Frédéric Japy, une spécialisation amorcée au début du 19e siècle dans le domaine de la visserie-boulonnerie. Le château de Grandvillars, édifié vers 1790 par l'architecte Jean-Baptiste Kléber, est acquis et converti dès 1828 en fabrique de vis à bois ; il en va de même pour le moulin de Grandvillars converti en tréfilerie. En même temps, la société engage une politique d'acquisitions foncières (domaines agricoles, bois, étangs, prés). Un autre atelier de vis à bois, établi en 1844 dans le moulin de Morvillars, laisse place en 1905-1906 à une nouvelle usine qui se spécialise rapidement dans la fabrication d'hameçons. Outre ses cinq unités de production, la société Viellard-Migeon et Cie s'est constituée un important patrimoine immobilier, dont on peut dénombrer actuellement huit demeures d'industriel, six cités ouvrières, cinq écoles, deux fermes et une salle de spectacle. 130 ouvriers en 1812, 1250 personnes en 1870, 1000 en 1935, 600 en 1960. Existence d'un fonds d'archives privées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée,propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Favereaux Raphaël

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie
ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image