Moulin à farine, puis usine de petite métallurgie dite le Moulin, actuellement logement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à farine, usine de petite métallurgie

Appelation d'usage

Le Moulin

Destination actuelle de l'édifice

Logement

Titre courant

Moulin à farine, puis usine de petite métallurgie dite le Moulin, actuellement logement

Localisation

Localisation

Franche-Comté 90 Grandvillars

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Territoire de Belfort

Canton

Grandvillars

Adresse de l'édifice

Ancien abattoir (rue de l')

Références cadastrales

1823 E 98, 1984 AB 293

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Dérivation de l'Allaine

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bief de dérivation

Nom de l'édifice

Ensemble de transformation des métaux et de petite métallurgie Viellard-Migeon et Cie

Référence de l'édifice de conservation

IA90000046

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Acquis dans le premier quart du 19e siècle par Jean-Baptiste Migeon, le moulin à farine est qualifié de tréfilerie sur le plan cadastral napoléonien de 1823. Vers 1859, la société Viellard-Migeon et Cie le convertit en atelier de fabrication de vis à bois (opérations de taraudage et rhabillage) , atelier auparavant situé au Château (étudié : voir le dossier IA90000063). Cet atelier de visserie sera de nouveau déplacé au Château vers 1900, peut-être en 1907 après sa destruction par un incendie. Le bâtiment aurait ensuite servi de petite centrale hydroélectrique, avant d'être converti en logements. Une bluterie à deux cylindres (?) , une machine à battre le grain et une ribe (meule) à chanvre attestées en 1844. Trois turbines hydrauliques mentionnées en 1950 (?). Existence d'un fonds d'archives privées.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, 2 étages de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place, énergie électrique, produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Le moulin a un étage de soubassement en pierre de taille, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et deux étages de comble.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Favereaux Raphaël

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Sous-dossier