lignes d'extraction de graines (4)

Désignation

Titre courant

Lignes d'extraction de graines (4)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; 34 avenue Bel-Air ; moulin puis usine de sélection de semences et usine de produits agro-alimentaires (graineterie) : Maison Albert Simon dite Le Moulin, Graineterie Aimé Roux dite Usine de Souville, Etablissements Aimé Roux, Usine Bel Air, Fra Décorticage

Numéro INSEE de la commune

84031

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Adresse de l'édifice

Bel-Air (avenue) 34

Nom de l'édifice

Moulin puis usine de sélection de semences et usine de produits agro-alimentaires (graineterie) : Maison Albert Simon dite Le Moulin, Graineterie Aimé Roux dite Usine de Souville, Etablissements Aimé Roux, Usine Bel Air, Fra Décorticage

Référence Mérimée de l'édifice

IA84000453

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Machines réparties sur les trois étages

Description

Catégorie technique

Industrie liée à l'alimentation

Structure et typologie

Matériau d'origine végétale (solide en grain, produit semi-fini, produit fini)

Description matérielle

Les quatre lignes d'extraction de graines sont indépendantes les unes des autres et comprennent chacune une machine, nommée décuscuteur, dont le procédé de séparation d'un mélange est identique pour les quatre. Toutefois, on distingue deux décuscuteurs à un caisson, avec une fonction de calibrage des graines, et deux à deux caissons. Chaque machine est alimentée respectivement par une trémie identique, située dans un caisson de bois. Les graines sont introduites dans la machine en partie haute : un agitateur permet une distribution des graines sans problème de bourrage. Un système d'aspiration, réglable par un régulateur d'admission d'air et composé de palettes en rotation, retire les corps étrangers légers (paille, poussières, enveloppes de graines). Puis les graines arrivent au niveau du caisson appelé 'tablier', animé d'un mouvement vibratoire généré par un moteur électrique. Ce caisson comporte un châssis émotteur appelé 'pointe', qui retire les corps étrangers volumineux, et deux tamis superposés. Le choix du maillage des tamis, codés par un numéro, est déterminé en fonction de la forme et des dimensions des graines à extraire. C'est par ces deux tamis que la séparation du mélange s'effectue : les graines, tout en traversant ou pas le ou les tamis, progressent vers la sortie. Les graines souhaitées sont extraites en tant que produit semi-fini ou produit fini.

Historique

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Description historique

Les quatre lignes d'extraction de graines ont été mises en place durant le 2e quart du 20e siècle. Le décuscuteur a été conçu à l'origine pour extraire les graines de cuscute, mélangées aux graines de luzerne et de trèfle (la cuscute est une plante parasite qui peut causer de grands ravages dans les cultures). A la graineterie, comme dans d'autres usines similaires, ce type de machine a été plus largement utilisée pour extraire diverses graines. Ils sont remarquables par leur ancienneté, leur état de service, leur technique et les matériaux qui les constituent. Un décuscuteur à 1 caisson a été primé à l'Exposition Universelle de Paris en 1900.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Machine à aspirer (4), machine à séparer un mélange (4)

Références des parties constituantes étudiées

IM84001418, IM84001419

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66