Moulin puis usine de sélection de semences et usine de produits agro-alimentaires (graineterie) : Maison Albert Simon dite Le Moulin, Graineterie Aimé Roux dite Usine de Souville, Etablissements Aimé Roux, Usine Bel Air, Fra Décorticage

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin ; usine de sélection de semences ; usine de produits agro-alimentaires

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Graineterie

Appelation d'usage

Maison Albert Simon dite Le Moulin ; Graineterie Aimé Roux Usine de Souville ; Etablissements Aimé Roux ; Usine Bel Air ; Fra Décorticage

Titre courant

Moulin puis usine de sélection de semences et usine de produits agro-alimentaires (graineterie) : Maison Albert Simon dite Le Moulin, Graineterie Aimé Roux dite Usine de Souville, Etablissements Aimé Roux, Usine Bel Air, Fra Décorticage

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; 34 avenue Bel-Air

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Lieu-dit

Souville (quartier de)

Adresse de l'édifice

Bel-Air (avenue) 34

Références cadastrales

1975 CL 115

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de conditionnement ; laboratoire ; salle des machines ; aire des matières premières ; aire des produits manufacturés ; atelier de réparation ; vestiaire ; bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1911 ; 1928

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques ; daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1913, Albert Simon, négociant en graines à Sorgues, achète le moulin construit par Pierre Nicolas deux ans plus tôt. Il y installe une activité industrielle de traitement des graines (Maison Albert Simon dite Le Moulin). En 1917, sa fille épouse Aimé Roux et reçoit ce site en dot. La Graineterie Aimé Roux (Usine de Souville) dont l'activité principale est la décortication des graines est créée en 1919. Vraisemblablement au début des années 1920, un premier agrandissement du moulin intervient, ainsi que l'aménagement d'un 1er étage. En 1928, toute la partie est du bâtiment est surélevée et une nouvelle façade est réalisée. A cette époque des machines sont acquises pour constituer de nouvelles lignes de production. Durant la deuxième guerre mondiale, la graineterie est réquisitionnée : la ligne de décortication est utilisée pour traiter le riz. En 1949, les Etablissements Aimé Roux sont créés. André Roux, fils du fondateur, devient le gérant de l'usine en 1951 et fait aménager le laboratoire. Au milieu des années 1980, à la suite d'un dépôt de bilan, la graineterie devient l'Usine Bel Air. A la fin des années 1990, Maurice Fra, agriculteur et client, loue la graineterie et dénomme l'activité Fra Décorticage. Désormais, l'usine s'occupe aussi du traitement de différents types de grains (céréales, oléagineux, protéagineux) fournis par les agriculteurs locaux et destinés à l'alimentation, dans le cadre de la législation des produits issus de l'agriculture biologique (réseau Ecocert).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire (moellon sans chaîne en pierre de taille) ; brique creuse ; béton armé ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à deux pans ; pignon couvert ; demi-croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, en charpente, en charpente métallique

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique ; achetée ; moteur électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

L'usine, construite derrière la gare, occupe toute la surface d'une parcelle étroite et profonde implantée perpendiculairement à l'avenue (l'entrée fait face aux voies ferrées). Elle a été érigée en moellons de calcaire et en briques creuses (surélévation d'une partie du bâtiment correspondant à l'étage de comble) entièrement enduits. La façade principale s'ouvre à l'est par un grand portail rectangulaire fermé par une porte coulissante. A l'étage de comble, une grande baie centrale en arc plein-cintre est flanquée de deux fenêtres plus petites, mais de même forme. L'usine se compose de deux parties séparées par un mur de refend transversal. La partie est occupe les trois-quarts de la parcelle ; elle est divisée en trois travées par dix piles quadrangulaires en béton armé à chapiteau évasé soutenant les poutres maîtresses du plancher de l'étage de comble. Le toit est à deux pans avec pignon couvert et une petite demi-croupe en façade. Le sol du rez-de-chaussée est en ciment, alors que l'étage et l'étage de comble comportent un plancher. A droite de l'entrée se situent deux pièces fermées occupées par le bureau et un espace de vente des produits de l'usine (en projet). La partie ouest occupe le fond de la parcelle et ne comporte qu'un rez-de-chaussée couvert par un toit à deux pans. Les machines se répartissent sur les trois niveaux. L'atelier d'ensachage se trouve au 1er étage et le laboratoire dans l'étage de comble. Les couvertures sont en tuiles plates mécaniques et les charpentes apparentes sont en bois. On accède au 1er étage par deux escaliers droits, l'un en charpente, l'autre en charpente métallique. Deux escaliers droits en charpente permettent d'accéder à l'étage de comble.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2005/09/09 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM84001414 ; IM84001426 ; IM84001429 ; IM84001432 ; IM84001438 ; IM84001409 ; IM84001418 ; IM84001423 ; IM84001424 ; IM84001412 ; IM84001420 ; IM84001422 ; IM84001433 ; IM84001435 ; IM84001439 ; IM84001416 ; IM84001421 ; IM84001428 ; IM84001425 ; IM84001427 ; IM84001371 ; IM84001410 ; IM84001411 ; IM84001436 ; IM84001413 ; IM84001419 ; IM84001430 ; IM84001440 ; IM84001441 ; IM84001408 ; IM84001431 ; IM84001442 ; IM84001445 ; IM84001374 ; IM84001415 ; IM84001417 ; IM84001437 ; IM84001434

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production

Observations concernant la protection de l'édifice

L'intérêt de cette graineterie tient d'une part à la rareté de ce type d'usine, tant au plan local qu'au plan national, qu'à la qualité du mobilier de production qu'elle renferme. Elle conserve en effet l'intégralité des machines d'origine (étudiées dans la base Palissy) , toutes en état de fonctionnement, ainsi qu'une partie des archives privées de la famille Roux.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Largaud Geneviève ; Pelletier Olivia ; Poulin Yvan

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66