tableau et son cadre : Sainte Germaine de Pibrac et le miracle du Courbet

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau et son cadre : Sainte Germaine de Pibrac et le miracle du Courbet

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Donneville ; église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

31162

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Montgiscard

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA31010166

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle latérale sud, élévation ouest

Description

Catégorie technique

Menuiserie, peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (en un seul lé, support) : peinture à l'huile, sur apprêt, bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, doré, stuc : décor en relief, décor rapporté, doré

Description matérielle

Ce tableau, de format rectangulaire vertical, est une peinture à l' huile sur un seul support de toile. La surface comporte un apprêt de coloration rougeâtre qui est apparent par endroits. Le cadre, constitué de plusieurs éléments de bois, est taillé, mouluré et doré. Il comporte un décor rapporté en stuc, également doré. La partie inférieure du cadre repose sur deux pattes de fer fichées horizontalement dans le mur.

Indexation iconographique normalisée

Personnage historique (sainte Germaine, en pied, miracle : ruisseau, fond de paysage : vallée, groupe : homme, troupeau : mouton, fuseau, vue d'architecture : église), ornement à forme végétale (feuille d'eau)

Description de l'iconographie

Le tableau représente un miracle de sainte Germaine de Pibrac. La sainte, nimbée, se tient debout devant le ruisseau du Courbet qui s' ouvre lors de son passage. Elle tient un chapelet dans sa main dextre. Du coté gauche, à l' arrière-plan, un groupe de trois hommes observe le troupeau de moutons que la bergère a laissé seul, autour de son fuseau. Un paysage vallonné et l' église paroissiale de Pibrac complètent la scène. La baguette du cadre est ornée d' un décor en frise de feuilles d' eau.

Dimensions normalisées

H = 123,5 ; la = 88 Dimensions de la toile à l' ouverture du cadre. Dimensions de l' oeuvre avec le cadre : h = 139, la = 103,5, pr = 5.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

La toile est partiellement couverte de chancis. Quelques petits manques dans le cadre, en particulier le décor rapporté de stuc.

Historique

Etape de création

Copie (?, d'estampe)

Siècle de création

2e moitié 19e siècle

Description historique

Le tableau, de format rectangulaire vertical, est une peinture à l' huile sur toile représentant un miracle de sainte Germaine de Pibrac. Germaine Cousin, bergère à Pibrac, près de Toulouse, qui vécut de 1579 à 1601, fut canonisée seulement en 1867. Le miracle des fleurs, qui est souvent représenté par les artistes, a laissé sa place, dans ce tableau, à l' épisode du miracle de la traversée du Courbet. Pour aller tous les jours écouter la messe à l' église, Germaine doit traverser un cours d' eau, le Courbet, mais, un jour, grossi par d' abondantes pluies, le ruisseau est devenu un torrent fougueux. Germaine risque ce dangereux passage, les eaux s' ouvrent devant la bergère et elle traverse à pied sec à l' aller et au retour. Un autre miracle de sainte Germaine est rappelé à l' arrière-plan du tableau par le troupeau de moutons réuni autour de son fuseau. Obligée de laisser ses moutons sans surveillance, pour se rendre à l' église, alors que les loups rôdent près des bêtes, elle plante sa quenouille et les moutons viennent se ranger autour de celle-ci pour ne plus s' en éloigner tant que dure son absence. Les loups sont alors miraculeusement tenus à distance du troupeau. Ce tableau est peut-être une copie interprétée d' une gravure non identifiée. Beaucoup de tableaux représentant sainte Germaine de Pibrac ont été peints dans la seconde moitié du 19e siècle, comme c' est vraisemblablement le cas de cette oeuvre, car sa reconnaissance par l' Eglise en tant que sainte a permis d' affirmer une dévotion populaire qui se développait déjà depuis le 17e siècle. Pibrac étant le principal lieu de culte de sainte Germaine, son iconographie se retrouve surtout dans les églises du sud-ouest, et en particulier autour de Toulouse. L' intérêt iconographique de ce tableau est renforcé par la description de l' église paroissiale de Pibrac.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Observations

Oeuvre originale pour le traitement iconographique d'un épisode peu représenté de la vie de sainte Germaine de Pibrac.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

tableau et son cadre : Sainte Germaine de Pibrac et le miracle du Courbet
tableau et son cadre : Sainte Germaine de Pibrac et le miracle du Courbet
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image