statue : Vierge dite de l'Ecce Homo

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Petite nature

Appelation d'usage

De l'Ecce Homo

Titre courant

Statue : Vierge dite de l'Ecce Homo

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Ars-sur-Formans ; église paroissiale Saint-Sixte, actuellement basilique

Numéro INSEE de la commune

01021

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Reyrieux

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Sixte, actuellement basilique

Référence Mérimée de l'édifice

IA01000171

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle de l'Ecce Homo

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers ébauché, évidement obturé au revers

Matériaux et techniques d'interventions

Mélèze (?, en plusieurs éléments) : taillé, polychrome, doré à la poudre

Description matérielle

La statue, en bois peint et doré, est composée de plusieurs éléments (coudes, tête, calotte crânienne) assemblés à plat joint. L'évidement intérieur est fermé au revers par une large planche rectangulaire verticale non sculptée.

Indexation iconographique normalisée

Vierge : debout, tristesse

Description de l'iconographie

La Vierge debout, la tête penchée en avant, les mains posées à plat sur la poitrine, est vêtue d'une robe ceinturée et d'un long voile-manteau drapé sur le bras gauche.

Dimensions normalisées

H = 153 ; la = 52,5 ; pr = 35,5

Précisions sur l'état de conservation

La polychromie et la dorure ont été entièrement refaites.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Description historique

Cette statue, parfois appelée 'Vierge de l'Ecce Homo', est à rapprocher des statues de la chapelle des Saints Anges, tant par la technique (assemblages, évidement) que par le traitement du visage, des mains et des vêtements. Elle provient sans doute du même atelier et peut être datée entre 1833, date de fondation de la chapelle de l'Ecce Home, et 1838, date de fondation de la chapelle des Saints Anges. Il s'agit peut-être de la statue de 'Notre-Dame des sept douleurs', en bois vernis blanc, citée, en 1864, par l'Abbé Toccanier dans son recensement des objets ayant appartenus au curé d'Ars. La polychromie et la dorure actuelles datent de 1988 et sont dues à X, restaurateur.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Date et typologie de la protection

1978/03/03 : classé au titre objet

Observations

La statue de la Vierge fait partie des oeuvres acquises par le curé d'Ars pour orner les chapelles qu'il a fait construire de part et d'autre de la nef.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 - 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88