Musée Baron Martin

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée Baron Martin

Autres noms

Château musée Baron Martin

Adresse

Adresse

6 rue Pigalle

Adresse complementaire

Château

Code postal

70100

Ville

Gray

Département

Haute-Saône

Région

Bourgogne-Franche-Comté

Contact

Téléphone

03 84 65 69 10

Contact générique du musée

musee@ville-gray.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Beaux-arts

Historique

Le musée a été refondé en 1903, grâce à l'initiative du sénateur-maire Signard et de la commission musée très active dans la seconde moitié du XIXe siècle, et installé dans l'ancien château royal acquis par la Ville de Gray en 1901 au décès du dernier propriétaire privé. Un premier musée avait ouvert ses portes dans les salons de l'Hôtel de Ville et de son escalier d'honneur au milieu du XIXe siècle. Faute de place, nombre de collections étaient en caisses. Ce premier musée était associé à un musée de sciences naturelles dont les collections avaient été acquises en 1846. Des œuvres d'art sont achetées directement auprès des artistes et au Salon entre 1890 et 1914, pour un montant de 140.000 F. Ouvert au public en 1903 et inauguré en 1905, le musée est réaménagé entre 1906 et 1913 grâce au concours d'une loterie nationale en faveur du musée. Il prend en 1913 le nom de musée Baron Martin, en hommage à cet homme politique et historien de Napoléon. Réorganisé en 1954 et complété en 1973 par l'ouverture de la partie médiévale du château où sont installées les collections archéologiques. De nombreux dons et legs viennent enrichir et conforter les collections depuis 130 ans (Edmond Pigalle, petit-fils du baron Martin, ancien propriétaire du château, Jules Maciet, Georges Bihourd, Louis Jobard, famille Billardet, Albert Pomme de Mirimonde, Amis du musée et de la bibliothèque de Gray...).

Atouts majeurs

Le château a conservé son atmosphère XVIIIe et son caractère de maison de maître (décors et boiseries anciennes, mobilier, parc...), ce qui confère au musée l'aspect d'une demeure particulière où l'on pourrait s'attendre à rencontrer le propriétaire des lieux. Au niveau XVIIIe siècle (rez-de-chaussée) succèdent l'étage, traité en majestueuse galerie d'exposition en 1913, ainsi que le niveau inférieur qui dévoile la construction médiévale. Des artistes essentiels illustrant une histoire de l'art écrite en termes majeurs ponctuent le parcours de visite. De plus, des artistes à ancrage local territorialisent la collection et permettent d'approcher les contours de la Franche-Comté à travers le temps.

Thèmes des collections (détail)

Archéologie nationale : Gallo-romain, Arts décoratifs : Mobilier, Beaux-Arts : Dessin, Peinture, Sculpture

Artistes phares

Jan Brueghel le Jeune, van Kessel, Avercamp, Van Loo. François Boucher, Blondel, Gérôme, Besnard, Tissot, Lulier, Jules Adler, Amédée Denis, Pierre-Paul Prudhon qui séjourne à Gray de 1794 à 1796 représenté par 3 pastels, 30 dessins et 274 estampes – 181 gravures, 93 lithographies, dont 14 gravures avant la lettre, 3 gravures premier état et de nombreuses pièces très rares ou rares.

Intérêt architectural

Ancien château royal ayant appartenu à la reine Jeanne de France, puis à partir du rattachement de la Franche-Comté à la France à Louis XIV et à ses héritiers. L'édifice est traité dans le style des demeures de plaisance des années 1700 et s'inscrit dans un parc à l'anglaise ceint de remparts interrompus par une tour servant d'entrée à la propriété. Le parc, les remparts et la tour, comme le panorama sur la Saône, confèrent une humeur particulière à ce lieu inscrit entre nature et culture.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00102177

Protection espace

Site patrimonial remarquable. Site inscrit.