Musée du Berry

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée du Berry

Autres noms

Musée Mater

Adresse

Adresse

4-6, rue des Arènes

Adresse complementaire

Hôtel Cujas

Code postal

18000

Ville

Bourges

Département

Cher

Région

Centre-Val de Loire

Contact

Téléphone

02 48 57 81 15 ou 02 48 70 41 92

Contact générique du musée

collections-musees@bourges.fr

Musée ouvert (Oui/Non)

Non

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Ethnologie, Histoire

Historique

Le 30 juin 1834, le préfet du Cher prend un arrêté pour la création d'un musée départemental d'antiquités, d'histoire naturelle et des arts à Bourges, et d'une commission pour concourir à sa formation. Le magistrat érudit et collectionneur Claude-Denis Mater (1789-1862) est le vice-président de cette commission. Il sera nommé conservateur en 1838. Les objets rassemblés lors des saisies révolutionnaires sont complétés par d'importants dons et legs, en particulier la collection Mater. Aux séries archéologiques, historiques et artistiques d'origine régionale ou générale, s'ajoutent des dépôts de l'Etat et des achats effectués à partir de 1867 par la Ville de Bourges. Le musée est installé en 1891 à l'hôtel Cujas, sous l'égide de Daniel Mater, petit-fils du fondateur (1844-1912), président de la commission administrative du musée de 1881 à 1912. Les collections sont enrichies progressivement dans le domaine de l'archéologie gallo-romaine et plus généralement de la préhistoire au moyen-âge, de beaux-arts, d'arts décoratifs, de sculpture médiévale et ce jusqu'au XIXe siècle, y compris de l'ethnographie, avec les grès de La Borne. Réorganisé après la Seconde Guerre, le musée s'enrichit en 1950 des collections archéologiques de la Société des Antiquaires du Centre. Suite à un incident survenu le soir du 20 mai 2021, le musée est fermé. Une réflexion approfondie est engagée sur les conditions de rénovation du musée du Berry et plus généralement sur la restructuration des musées de Bourges.

Atouts majeurs

Importantes séries d'archéologie régionale, préhistoriques (stations des Roches, Monthaud, La Garenne, Bellon), protohistoriques (riche mobilier funéraire de l'âge du fer), de Bourges et des environs (cistes, oenochoés), et gallo-romaines (céramiques, bronzes, fibules, monnaies. Nombreuses sculptures religieuses et funéraires : séries de 250 stèles ornées, sarcophage de Charenton-sur-Cher du VIIe siècle). Ethnographie régionale : vie familiale et domestique, piété populaire, artisanat, outillage agricole ; remarquable collection de céramique populaire du XIXe siècle en grès de La Borne (pichets, fontaines, écritoires, croix de carrefours, etc.). Tableaux du XVIe au XIXe siècles des écoles française, italienne, flamande et hollandaise. Cité d'Avaricum.

Thèmes des collections (détail)

Antiquités étrangères : Grecques et romaines, Egyptiennes, Archéologie nationale : Préhistoire, Protohistoire, Gallo-romain, Paléo-chrétien, Médiéval, Moderne, Art moderne et contemporain, Art religieux (Sculptures médiévales), Arts décoratifs : Céramique, Mobilier, Orfèvrerie, Textiles, Verrerie, Autre(s), (Grès régionaux de La Borne), Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture, Collections militaires : Armes, Autres collections : Numismatique, Ethnologie : Costume, Mobilier, Métiers et Outils, Pratiques religieuses et collectives, Autre(s), (Grès d'art populaire), Histoire : Histoire locale et régionale, Musique : Instruments (Instruments traditionnels.),

Artistes phares

Peintures françaises et européennes des XVIe et XVIIe siècles (Vouet, Boucher, Mignard, Tournier, La Hyre, Lagrenée, Franck, Knupfer, Molenaer Giordano). Sculptures de Beauneveu, Cambrai, Rodin.

Personnages phares

Le duc Jean de Berry. Jean Baffier (sculpteur du XIXe siècle). La famille Talbot, potiers à La Borne.

Année de création du musée

1834

Intérêt architectural

Hôtel particulier construit au début du XVIe siècle pour Durand Salvi, marchand italien établi à Bourges. L'hôtel a gardé le nom de son plus illustre possesseur, le juriste Cujas, qui en fut propriétaire de 1585 à 1590. Façades en briques et pierres. Sculptures décoratives de la première moitié du XVIe siècle, en extérieur et intérieur. Remontage de plusieurs éléments architecturaux anciens, dont la façade de l'Hôtel de Vayre.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00096683?base=%5B%22Patrimoine%20architectural%20%28M%C3%A9rim%C3%A9e%29%22%5D&mainSearch=%22Cujas%22&ou=%5B%22Bourges%22%5D&last_view=%22list%22&idQuery=%22ada36b1-dd6-0fe7-32ce-bc637cc346e5%22

Protection espace

Site patrimonial remarquable. Secteur sauvegardé. Abords d'un Monument historique.