Scierie Vincent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Scierie

Appelation d'usage

Musée technique

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Scierie Vincent

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Sainte-Croix-aux-Mines ; 1A rue Maurice-Burrus

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Adresse de l'édifice

Maurice-Burrus (rue) 1A

Références cadastrales

1987 32 27

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Stimbach (le)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1920

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Vincent famille (commanditaire)

Description historique

Construite par la famille Vincent à Sainte-Marie-aux-Mines, entre 1920 et 1925, cette scierie, équipée dès sa création d'une machine à vapeur de 1893, rachetée dans une usine textile, est la troisième implantation choisie sur la commune. Elle est la première à ne faire usage que de la vapeur, en brûlant la sciure et les délignures. La machine à vapeur, à double effet, développait 150 CV. Fabriquée par la Société Alsacienne de Construction Mécanique, elle était alimentée par une chaudière de type marine, de 1907, installée par la société Kuhnle, Kopp & Kausch AG de Frankenthal. L'étang qui est comblé servait au tri et au nettoyage des troncs. Ceux-ci étaient tirés par chaîne sur trois lignes de sciage. La scierie Vincent produisait des madriers, des poutres, qui servirent notamment au tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines et, en 1945, à la reconstruction des ponts sur le Rhin. En 1960, la vapeur fut définitivement remplacée par l'électricité. La scierie a conservé l'essentiel de son outillage depuis son arrêt en 1990 : pompe, chariot, déligneuse, scie à fagot, scie à latte, scie à barre automotrice, moulin à sciure, tronçonneuse.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Machine à vapeur à piston, produite sur place

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/12/09 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Totalité des parties immeubles des bâtiments de la scierie, y compris le massif à demeure de la chaudière ; cheminée ; installations techniques extérieures : voies ferrées, support de la chaine sans fin, site de l'ancien étang de flottage (cad. 32 27) : inscription par arrêté du 9 décembre 1996

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Cheminée d'usine,voie ferrée,chaudière,étang

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1996

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Scierie Vincent, musée
Scierie Vincent, musée
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image