POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Enceinte fortifiée dite citadelle et palais du Gouverneur, partiellement aménagé en Musée d'Ethnographie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Citadelle ; palais

Genre du destinataire

De gouverneur

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Enceinte fortifiée dite citadelle et palais du Gouverneur, partiellement aménagé en Musée d'Ethnographie

Localisation

Localisation

Corse ; Haute-Corse (2B) ; Bastia ; La Citadelle ; 4 rue Saint-Michel ; place des Turquines ; cours Favale ;

Adresse de l'édifice

Citadelle (la) ; Saint-Michel (rue) 4 ; Turquines (place-des) ; Favale (cours) ;

Références cadastrales

AO 412, 460 ; 2023 AO 166, 167, 168, 170, 171, 231, 232, 236, 245, 246, 254, 412, 451, 453, 461, 550, 551, 596, 597, 598, voirie communale non cadastrée, domaine public maritime

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1380 ; 1530

Description historique

A la fin du 14e siècle, au lendemain de l'incendie du château fort de Biguglia, fut construit à la demande du gouverneur génois Leonello Lomelline le donjon, premier édifice de la citadelle. Un siècle plus tard, le site est entouré de remparts et le palais est élevé autour du donjon. En 1530 est ajouté, sur la façade principale, un campanile. Le palais des gouverneurs fut, pendant quatre siècles, le symbole de la domination génoise. Au 18e siècle, le palais fut transformé en caserne par Napoléon. Le palais se compose d'une cour centrale et de quatre ailes s'ordonnant autour, auxquelles s'ajoutent le donjon et le bastion Saint-Charles. Ce dernier comprend, dans sa partie inférieure, deux poudrières. Avec ses salles voûtées en croisée d'ogive, cet édifice témoigne de l'architecture d'un palais fortifié génois. La propriété du bastion nord (anciennement propriété de l'Etat, ministère de la culture) a été transférée à la commune par rectificatif de l'acte de vente du Palais des Gouverneurs à la commune

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1977/01/14 : classé MH ; 2023/03/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et toitures de l'ancien palais des Gouverneurs de la citadelle (cad. AO 412, 460) : classement par arrêté du 14 janvier 1977 ; Les parties désignées ci-dessous de l'ensemble immobilier dénommé "enceinte urbaine fortifiée dite citadelle de Bastia", incluant les remparts et bastions, les glacis, les portes et voies d'accès, les chemins de ronde, poudrières et magasins, ainsi que sa porte monumentale, le palais des Nobles Douze et le corps de garde qui font corps avec elle, selon l'emprise figurée sur le plan annexé à l'arrêté. Cet ensemble figure au cadastre section AO sur les parcelles n° 166, 167, 168, 169, 170, 171 (murs arrières des commerces sis cours Favale), 231 (place des Turquines), 232 (place des Turquines, à savoir le mur de courtine faisant office de soutènement de l'immeuble), 236, 245, 246, 254 (citadelle), 412 (4 rue Saint-Michel), 451, 453, 461, 550, 551, 596, 597, 598 (citadelle) ainsi que la voirie communale non cadastrée et le domaine public maritime : inscription par arrêté du 15 mars 2023

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Observations concernant la protection de l'édifice

L'arrêté d'inscription du 15 mars 2023 se substitue à l'arrêté d'inscription du 4 novembre 1935 : La citadelle avec sa porte monumentale : inscription par arrêté du 4 novembre 1935

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée ; propriété de la collectivité territoriale

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune : palais des Gouverneurs, bastion nord, citadelle (AO 236, 245, 246, 254, 412, 451, 453, 461, 550, 551, 596, 597 et 598) ; propriété de la collectivité territoriale de Corse (AO 231) ; propriété privée (AO 166, 167, 168, 169, 170, 171, 232)

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/38