POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Domaine de Sceaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine de Sceaux

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Hauts-de-Seine (92) ; Sceaux

Références cadastrales

1993 AE 21

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle ; 18e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Colbert (commanditaire)

Description historique

La constitution du domaine de Sceaux est l'oeuvre de Colbert, ministre de Louis XIV, à partir de 1670. Le château, édifié en 1673-1674 par Claude Perrault et décoré par Le Brun, a été démoli en 1798. Le pavillon de l'Aurore, édifié à la fin du 17e siècle, se compose d'une rotonde éclairée par six grandes fenêtres carrées et flanquée de deux motifs d'avant-corps ; il est couronné d'un dôme demi-circulaire ; à l'intérieur, la coupole a été peinte par Le Brun. L'orangerie a été édifiée entre 1675 et 1686 ; elle servait à l'exposition des tableaux de Colbert ; elle est construite entièrement en pierre de taille ; en 1871, elle a été tronquée sur 25 mètres environ. Le petit château date du début du 17e siècle ; il a été racheté par Colbert en 1680 et utilisé notamment la duchesse du Maine pour l'éducation de ses enfants. Le château moderne a été construit de 1856 à 1858. Le pavillon de Hanovre, qui date du 18e siècle, a été transféré en 1932 du boulevard des Italiens dans le parc du domaine de Sceaux ; les boiseries proviennent de la maison de Mademoiselle Guimard (propriété du service des Domaines qui les a cédées au service MH, qui les a déposées à Sceaux le 8 avril 1969).

Description

Typologie de plan

Jardin régulier

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture ; menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/03/24 : inscrit MH ; 1925/09/24 : classé MH ; 1928/10/19 : inscrit MH ; 1931/04/17 : inscrit MH ; 1993/02/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades de la maison dite "Pavillon de Hanovre" (anciennement 33, boulevard des Italiens et 32-34, rue Louis-le-Grand à Paris 2e) : inscription par arrêté du 24 mars 1925 - Les parties du domaine de Sceaux comprenant : le pavillon de l'Aurore ; la clôture ancienne du château avec les pavillons des Gardes, le pont, les fossés et les deux groupes de Coysevox placés sur les piliers de chaque côté de la grille d'entrée ; l'orangerie ; la balustrade des Pintades ; les trois bassins circulaires situés dans les parterres à la française faisant face au château ; le grand canal ; le grand bassin de l'Octogone : classement par arrêté du 24 septembre 1925 - La décoration à peintures du 18e siècle de la maison de Mademoiselle Guimard, provenant de l'immeuble 100 rue de Paris à Pantin (93) et remontées dans le musée de l'Ile de France : inscription par arrêté du 19 octobre 1928 - Le portail du Petit Château sis 17, rue du Docteur-Berger : inscription par arrêté du 17 avril 1931 - Le bain des Chevaux de Sceaux avec ses murs entièrement appareillés en pierre, son fond pavé et sa rampe inclinée, situé dans le parc département de Sceaux (cad. AE 21) : inscription par arrêté du 12 février 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé ; site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Ensemble formé par le parc de Sceaux : site classé 24 01 1958 (arrêté) ; Ensemble formé sur la commune de Châtenay-Malabry par les parcelles situées dans les perspectives du parc de Sceaux : site classé 25 02 1959 (arrêté) ; Parcelles situées sur les communes de Châtenay-Malabry et du Plessis-Robinson : site inscrit 02 10 195 (arrêté)..

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/336