Domaine de Sceaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine de Sceaux

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Hauts-de-Seine (92) ; Sceaux

Références cadastrales

1993 AE 21

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Colbert (commanditaire)

Description historique

La constitution du domaine de Sceaux est l'oeuvre de Colbert, ministre de Louis XIV, à partir de 1670. Le château, édifié en 1673-1674 par Claude Perrault et décoré par Le Brun, a été démoli en 1798. Le pavillon de l'Aurore, édifié à la fin du 17e siècle, se compose d'une rotonde éclairée par six grandes fenêtres carrées et flanquée de deux motifs d'avant-corps ; il est couronné d'un dôme demi-circulaire ; à l'intérieur, la coupole a été peinte par Le Brun. L'orangerie a été édifiée entre 1675 et 1683 ; elle servait à l'exposition des tableaux de Colbert ; elle est construite entièrement en pierre de taille ; en 1871, elle a été tronquée sur 25 mètres environ. Le petit château date du début du 17e siècle ; il a été racheté par Colbert en 1680 et utilisé notamment la duchesse du Maine pour l'éducation de ses enfants. Le château moderne a été construit de 1856 à 1858. Le pavillon de Hanovre, qui date du 18e siècle, a été transféré en 1932 du boulevard des Italiens dans le parc du domaine de Sceaux ; les boiseries proviennent de la maison de Mademoiselle Guimard (propriété du service des Domaines qui les a cédées au service MH, qui les a déposées à Sceaux le 8 avril 1969).

Description

Typologie de plan

Jardin régulier

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/03/24 : inscrit MH ; 1925/09/24 : classé MH ; 1928/10/19 : inscrit MH ; 1931/04/17 : inscrit MH ; 1993/02/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades de la maison dite "Pavillon de Hanovre" (anciennement 33, boulevard des Italiens et 32-34, rue Louis-le-Grand à Paris 2e) : inscription par arrêté du 24 mars 1925 - Les parties du domaine de Sceaux comprenant : le pavillon de l'Aurore ; la clôture ancienne du château avec les pavillons des Gardes, le pont, les fossés et les deux groupes de Coysevox placés sur les piliers de chaque côté de la grille d'entrée ; l'orangerie ; la balustrade des Pintades ; les trois bassins circulaires situés dans les parterres à la française faisant face au château ; le grand canal ; le grand bassin de l'Octogone : classement par arrêté du 24 septembre 1925 - La décoration à peintures du 18e siècle de la maison de Mademoiselle Guimard, provenant de l'immeuble 100 rue de Paris à Pantin (93) et remontées dans le musée de l'Ile de France : inscription par arrêté du 19 octobre 1928 - Le portail du Petit Château sis 17, rue du Docteur-Berger : inscription par arrêté du 17 avril 1931 - Le bain des Chevaux de Sceaux avec ses murs entièrement appareillés en pierre, son fond pavé et sa rampe inclinée, situé dans le parc département de Sceaux (cad. AE 21) : inscription par arrêté du 12 février 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé ; site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Ensemble formé par le parc de Sceaux : site classé 24 01 1958 (arrêté) ; Ensemble formé sur la commune de Châtenay-Malabry par les parcelles situées dans les perspectives du parc de Sceaux : site classé 25 02 1959 (arrêté) ; Parcelles situées sur les communes de Châtenay-Malabry et du Plessis-Robinson : site inscrit 02 10 195 (arrêté)..

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/230
château, façade ouest, vue générale
château, façade ouest, vue générale
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image