Château de Noaillac

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Noaillac

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Penne-d'Agenais

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

D 518

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 15e siècle, 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

20e siècle

Description historique

L'emplacement a dû connaître une occupation très ancienne, et peut-être avoir un bourg médiéval. A l'ouest, une première enceinte barrait le plateau en s'appuyant sur l'écurie actuelle. Devant la façade nord, une seconde cour était délimitée par un mur tiré entre les deux tours carrées du nord faisant saillie. Le château présente une masse à deux niveaux, couverte d'un toit brisé en tuiles. Un donjon ancien, sans doute du 13e siècle, constitue le noyau central. Une salle voûtée plein cintre est accolée au nord, au pied du donjon. Elle a sans doute été complétée au 17e siècle d'un étage. A l'extrémité nord-ouest de ce bâtiment, une tour carrée a été construite en hors oeuvre pour surveiller l'ancienne entrée. A l'est, une seconde tour carrée complète ce premier dispositif. A la Renaissance, une tour hexagonale est créée dans l'angle formé par la saillie des bâtiments pour loger un escalier à vis. A l'est, s'appuyant contre le donjon, est construit un grand corps de bâtiment qui s'ouvrait sur la terrasse. Au sud et à l'ouest, la construction contourne l'ancien donjon et comporte de grandes pièces à plafond à solives apparentes. Plus au nord se trouve la chapelle castrale. Un bâtiment couvert de tuiles canal fait suite à l'église et s'appuie sur deux tours rondes. Une tour carrée avec des pièces intérieures primitivement en coupoles, ferme la première enceinte au nord-ouest. En contrebas se trouve un pigeonnier rectangulaire en pans de bois et briques, construit sur huit colonnes en pierre. A l'ouest, les anciennes écuries ferment l'esplanade. Restaurations au 20e siècle.

Description

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1990/12/24 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du château proprement dit ; escalier d'entrée à vis de la tour Nord ; ancienne chapelle ; remparts subsistants ; pigeonnier ; anciennes écuries voûtées (cad. D 518) : inscription par arrêté du 24 décembre 1990

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Chapelle,pigeonnier,écurie,enceinte,tour,voûte,élévation,escalier,toiture

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3
Façade sur la cour intérieure
Façade sur la cour intérieure
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image