Ouvrage d'entrée, porte de Thann

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ouvrage d'entrée

Appelation d'usage

Porte de Thann

Titre courant

Ouvrage d'entrée, porte de Thann

Localisation

Localisation

Alsace 68 Cernay

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cernay

Adresse de l'édifice

Thann (rue de)

Références cadastrales

1988 04

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Fortification d'agglomération

Référence de l'édifice de conservation

IA68004672

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La porte de Thann remonte au 13e siècle, à l'époque de la fortification de la ville. La tour a été dotée d'un oriel au 16e siècle. Fortement endommagée lors des combats de la guerre de 1914-18, elle est restaurée après 1921. Le bâtiment attenant du côté sud est démoli pour permettre le passage de la rue. Après la reconstruction, un musée est installé dans le monument.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, pierre de taille, bois

Commentaire descriptif de l'édifice

La porte se compose de 2 parties : la tour proprement dite et un passage couvert qui lui est accolé sur sa face ouest, vers l'extérieur de la ville. La tour est en moellons, ouverte à la gorge du côté de l'intérieur de la ville. Les murs en moellons présentent des chaînages d'angles en pierre à bossage. A l'intérieur de la tour, au-dessus du passage, les étages sont en pan de bois ; ils s'appuient sur des corbeaux préexistants à 1914. Sur la face ouest, une logette à 3 pans agrémente la tour. Cette logette serait du 16e ou du début du 17e siècle. Sur les panneaux figuraient des armoiries devenues illisibles. Déjà partiellement ruinée avant 1914, elle est restituée lors de la reconstruction : seule la partie inférieure est ancienne. Le sommet de la tour est couronné de merlons en briques, pratiquement arasés en 1914. Le passage couvert précède la porte et enjambe la moitié du fossé. Un pont-levis (dont subsistent les logements des flèches et celui du pont) le précédait. A côté de la porte principale, un portillon est aménagé. La façade est construite en grand appareil au rez-de-chaussée, avec chaînages d'angle à pierre à bossage ; les murs latéraux et l'étage sont en maçonnerie. L'étage en surcroît comprend un encorbellement reposant sur une frise d'arceaux. Sur la façade, une table à cadre chanfreiné et accolade pourrait dater du 14e siècle.

Commentaires d'usage régional

Logette

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1920/03/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Enceinte et porte de ville

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM68008070, IM68008075, IM68008074, IM68008067, IM68008076, IM68008068, IM68008069, IM68008073, IM68008100

Intérêt de l'édifice

À signaler, à étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jordan Benoît, Rachedi Abde

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Sous-dossier