Abbaye de bénédictins

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictins

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale ; mairie ; presbytère ; maison

Titre courant

Abbaye de bénédictins

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Marmoutier ; place du Général-de-Gaulle

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Marmoutier

Adresse de l'édifice

Général-de-Gaulle (place du)

Références cadastrales

1989 03, 06

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

6e siècle

Description historique

L'abbaye de Marmoutier aurait été fondée à la fin du 6e siècle par saint Léobard, disciple de saint Colomban, à la tête d'un groupe de moines venus d'Irlande. Cette fondation fut rendue possible par la contribution du roi Childebert, qui séjourna en Alsace en 589, date qui peut être considérée comme celle de la création d'un monastère. Il n'est pas établi qu'il se soit élevé au même emplacement que celui de l'abbaye qui lui succéda, mais un bâtiment rectangulaire, dégagé lors des fouilles menées de 1974 à 1983, pourrait correspondre à cette époque. Deux incendies au cours du 7e siècle entraînèrent la construction d'une nouvelle église au début du 8e siècle, sous l'abbatiat de saint Maur, qui introduisit la règle bénédictine à Marmoutier et donna son nom au couvent. En 816 saint Benoît d'Aniane fut chargé de la direction de l'abbaye pour la durée de dix mois. A la suite d'un nouvel incendie en 824, l'abbaye royale fut confiée à l'évêque de Metz, Drogon, frère de l'empereur Louis le Débonnaire, et l'église fut reconstruite, ainsi que les bâtiments conventuels. Les reliques des saints Céleste et Auteur furent alors transférées à Marmoutier. Sous l'abbé Oswald une nouvelle église fut élevée en 960. Après une période d'appauvrissement due à des inféodations répétées, l'abbaye retrouva sa puissance au 12e siècle, sous l'abbatiat de Meinhard et de ses successeurs. L'église abbatiale fut reconstruite au 12e siècle, puis en partie au 13e siècle. Les siècles suivants furent une époque de décadence, entraînée par les avoués du monastère, les seigneurs de Geroldseck et la vie spirituelle des moines connut également un réel déclin. En 1525 les paysans révoltés pillèrent l'abbaye, faisant disparaître sa bibliothèque. La guerre de Trente Ans fut également une sombre période pour l'abbaye, envahie par les troupes suédoises en 1621. Au 18e siècle, elle connut un renouveau éclatant, suscité par les abbés Anselme Moser et Placide Schweighaeuser, qui rétablirent l'abbaye dans ses biens et firent reconstruire les bâtiments conventuels de 1747 à 1751, puis le choeur de l'église de 1761 à 1769. Une nouvelle façade devait être construite avant que la Révolution ne supprime l'établissement monastique et ne disperse ses biens. L'église abbatiale devint paroissiale, les bâtiments conventuels furent vendus à différents propriétaires et à la commune (presbytère et mairie actuelle).

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

L'abbaye se composait avant la Révolution de l'église abbatiale et des bâtiments conventuels, situés de part et d'autre : au nord s'élevaient le logement prieural et différents logements monastiques ; au sud se trouvaient les granges dîmières, les caves (rue du Couvent) et des logements le long de la rue du Général-Leclerc.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH partiellement ; 1991/01/03 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise classée en 1840 ; aile abritant les granges dîmières et caves inscrite en 1991.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe ; Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/180