Philosophe

Identification du bien culturel

N°Inventaire

A.00.6.15

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Philosophe

Précision auteur

Naples, 1632 ; Naples, 1705

Ecole-pays

Italie

Période de création

3e quart 17e siècle

Millésime de création

1660 vers

Matériaux - techniques

peinture à l'huile

Mesures

H. 1,515 ; l. 1,24

Inscriptions

Inscription

Précisions inscriptions

G. sur la reliure d'un livre : CUCKOR (?)

Contexte historique

Historique

Dans la donation de Jacques Reyre à la ville de Senlis en 1934, ce tableau intitulé Vieil ermite à la mouche était considéré comme une école espagnole du XVIIe siècle. Son attribution au peintre napolitain Luca Giordano remonte à l'ouvrage de Brejon de Lavergnée et Volle, Répertoire des peintures italiennes des musées de France en 1988, qui le publie pour la première fois alors que l'oeuvre n'est pas encore restaurée (elle le sera en 1991). Oreste Ferrari qui a établi en 1992, le catalogue des oeuvres de Luca Giordano ne le répertorie pas. En revanche, Stéphane Loire, dans son Catalogue des Peintures italiennes du musée du Louvre paru en 2006, le mentionne dans la longue liste des peintures en rapport avec la série des quatre philosophes de Giordano conservée au Louvre et attribuée à Juseppe Ribera jusqu'en 1908. Cette attribution n'avait rien d'absurde puisque le peintre espagnol peignit dans les années 1620 des philosophes de l'antiquité sous l'aspect de personnages pauvres et âgés. Quant à Giordano, ses débuts sont marqués par Ribéra qui fut son maître. Selon S. Loire, la première phase ribéresque de son oeuvre s'achève au milieu des années 1650, mais des philosophes ont pu être peints jusqu'à la fin de cette décennie. Ces portraits de philosophes, nombreux au XVIIe siècle, ornaient sans doute les cabinets d'étude. L'identité de notre philosophe n'est pas établie à ce jour, bien qu'on reconnaisse parfois en lui Héraclite (Pinette, Soulier-François, 1992, p. 84). Seuls des attributs ou actions spécifiques aident à distinguer les personnages représentés (Caton se suicidant). Comme l'indique Stéphane Loire, nous avons à faire à des figures générique de 'mendiants-philosophes' ou de 'philosophes-scientifiques' (alchimistes, astrologues, mathématiciens...). Le rouleau ne permet pas dans le cas présent de donner un nom à ce vieillard de profil. En revanche, la mouche posée sur la joue du modèle constitue l'une de ses particularités. André Chastel a étudié les différentes significations de cet insecte (Musca Depicta, 1994) à la fois sur le plan formel (effet d'illusion) et symbolique (l'agitation vaine de la mouche semblable à celle des hommes). Il mentionne le portrait d'un chartreux par Petrus Christen, comme l'une des plus anciennes représentations de mouche dans la peinture. Au XVIIe siècle, il rappelle que les mouches sont très présentes dans les natures-mortes, mais ont quasi disparu des portraits, à l'exception du Vielleur de Georges de La Tour. On pourrait éventuellement être tenté de reconnaître ici Lucien de Samosate (rhéteur et satiriste de Syrie, qui écrivait en grec, v. 120-mort après 180) qui publia près de 80 livres, dont un Eloge de la mouche qui se présente comme un exercice de rhétorique chargé d'ironie. En 1997, une autre version inédite de notre tableau, appartenant à la collection Vianelli de Chioggia à Venise, nous était signalée par une étudiante italienne, Elisa Turlon.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Senlis, musée d'Art et d'Archéologie

Date acquisition

1934

Ancienne appartenance

Jacques Reyre VENT Vente d'un Giordano 'Demosthène' ; Adam Williams Fine Art Ltd 24 East 80th St New York ; Biennale des Antiquaires 2008

Informations complémentaires

Bibliographie

Auteur : BREJON de LAVERGNEE (Arnauld) et VOLLE (Nathalie), Titre 1 : Répertoire des peintures italiennes du XVIIème siècle dans les musées de France, Adresse : Paris, Date de parution : 1988 ; Auteur : BREJON de LAVERGNEE (Arnauld), Titre 1 : La peinture napolitaine au musée des Beaux-Arts de Besançon, Ville : Besançon, Adresse : musée des Beaux-Arts, Date de parution : juillet-octobre 1982 ; Auteur : CHASTEL (André), Titre 1 : Musca de picta, Adresse : Milan, Date de parution : 1984 ; Auteur : COMTE (Philippe), Titre 1 : Catalogue des peintures, Edition : musée des Beaux-Arts de Pau, Adresse : Paris, Date de parution : 1993 ; Auteur : Ecole des Beaux-Arts de Paris, Titre 1 : Les dessins napolitains des XVII-XVIIIème siècles, Date de parution : 1983 ; Auteur : FERRARI (Oreste) et SCAVIZZI (Guiseppe), Titre 1 : Luca Giordano : l'opera complet, Adresse : Naples, Date de parution : 1992 ; Auteur : FERRARI (Oreste), Titre 1 : ' L'iconografia dei filosofi antichi nella pittura del sec. XVII in Italia ', Storia dell'Arte, , Date de parution : 1986. ; Auteur : FERRARI (Oreste), Titre 1 : ' Luca Giordano tra naturalismo e barocco ', Storia dell'Arte , Date de parution : 1990 ; Auteur : LACLOTE (Michel), Titre 1 : Larousse des grands peintres, Adresse : Paris, Date de parution : 1976 ; Auteur : PINETTE (Matthieu) et SOULIER FRANCOIS (Françoise), Titre 1 : De Bellini à Bonnard, chefs d'œuvres de la peinture du musée des Beaux-Arts et Archéologique de Besançon, Adresse : Paris, Date de parution : 1992 ; Type de document : Ouvrage , Auteur : Loire, Stéphane, Titre 1 : Peintures italiennes du XVIIe siècle du musée du Louvre, Edition : Gallimard-musée du Louvre éditions, Adresse : Paris, Date de parution : 2006 ; Selection de pages : p. 179