Saint Benoît rendant à un paysan sa faux qui était tombée dans l'eau

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 18642, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Saint Benoît rendant à un paysan sa faux qui était tombée dans l'eau

Auteur / exécutant / collecteur

DURER Albrecht

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1471 ; mort en 1528

Ecole

Allemande

Anciennes attributions

Anciennes attributions : DURER Albrecht ; Ecole de DURER Albrecht ; Genre de DURER Albrecht

Période de création / exécution

4e quart 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle

Matériaux et techniques

Plume, lavis d'aquarelle

Mesures

H. en m 0,092 ; L. en m 0,172

Description

Plume, encre brune, et aquarelle. En bas, à droite, sur le terrain, à la plume et encre brune, monogramme apocryphe de l'artiste. Filet d'encadrement à la plume et encre noire. Filigrane. Collé en plein

Précisions sur le sujet représenté

Benoît saint, Pfinzing de Nuremberg famille, Nuremberg, Monastère Saint-Egidien, Nuremberg, Monastère Saint-Egidien, oeuvre en rapport, Vie de saint Benoît, iconographie religieuse, armes (héraldique), ange, moine

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Ancienne appartenance

Cabinet du Roi dernière provenance : Cabinet du Roi

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Ce dessin fait partie d'une suite exécutée entre 1500 et 1505, ayant pour objet la vie de saint Benoît, et destinés à servir de modèles pour la réalisation de vitraux dans le monastère bénédictin de saint Egidien à Nuremberg Ancienne collection du Roi, paraphes d'Antoine Coypel (L.478) et de Robert de Cotte (L.1963) ; marque du Louvre (L.1955). Montage ancien conservé séparément.

Exposition

Nuremberg, 1971, n° 713