L'Immaculée Conception

Identification du bien culturel

N°Inventaire

M.P.Lav.1894-235

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

L'Immaculée Conception

Précision auteur

TIEPOLO : Venise, 1696 ; Madrid, 1770

Ecole-pays

Italie

Période de création

2e quart 18e siècle

Millésime de création

1733, 1734

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

Hauteur en cm 48.6 ; Largeur en cm 28.6

Précisions sujet représenté

La Vierge est ici représentée dans les cieux, debout sur le globe terrestre, accompagnée d'anges et d'angelots, non pour évoquer son Assomption - comme on a parfois pu le prétendre - mais, conformément à l'iconographie traditionnelle inspirée du texte de l'Apocalypse de saint Jean (XII, 1-18), comme l'Immaculée Conception, la femme conçue sans pêché, couronnée d'une auréole de douze étoiles et foulant le serpent, symbole du mal et de l'hérésie, jeté sur la Terre. 'Recueillie, en prière, presque en extase, les mains jointes et les yeux mi-clos, elle est l'image même de la sérénité. Seuls les angelots et les chérubins, qui semblent s'amuser dans les plis de sa robe et de son voile, donnent une note moins solennelle à cette apparition grandiose' (cat. exp. Lyon, Lille, 2000-2001, p.154). Cette toile est le bozetto pour un tableau d'autel peint par Tiepolo vers 1733-1734 pour l'église de l'Aracoeli (Santa Maria ad Cellam) de Vicence, aujourd'hui conservé au Museo Civico de cette ville. Comme souvent dans l'oeuvre de Tiepolo, peu de différences majeures apparaissent entre l'esquisse et le tableau définitif, la principale d'entre elles étant la métamorphose des deux anges en haut à droite de la composition d'Amiens en un angelot et deux chérubins dans celle de Vicence, oeuvre plus monumentale, plus austère et plus allongée. Jean-Honoré Fragonard (Grasse, 1732 - Paris, 1806) a réalisé en 1761 ce qui semble bien être une copie dessinée d'après ce bozetto, lorsqu'il se trouvait dans la collection de l'abbé Milesi à Padoue. Tiepolo est l'auteur d'une autre Immaculée Conception, d'un esprit assez analogue, peinte en 1767 (Madrid, musée du Prado). Notice de Matthieu Pinette

Contexte historique

Genèse

Esquisse, objet en rapport

Historique

En rapport avec : L'Immaculée Conception

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Amiens, musée de Picardie

Date acquisition

1890

Ancienne appartenance

Collection privée, Lavalard, Frères, 1890, (Sans doute collection de l'abbé Milesi, Padoue, vers 1761.)

Informations complémentaires

Exposition

Nice, musée Matisse, Giambattista Tiepolo, 1987. (n°5)#Amiens, musée de Picardie, Couleurs d'Italie. Peintures méridionales des musées d'Amiens, 1998-1999. (pp.11, 14 (notice de Matthieu Pinette))#Paris, musée du Petit Palais, Giambattista Tiepolo, 1696-1770, 22 octobre 1998 - 24 janvier 1999. (pp.114, 116, n°21 (notice de José de Los Llanos))#Lyon, musée des Beaux-Arts, Lille, palais des Beaux-Arts, Settecento. Le siècle de Tiepolo. Peintures italiennes du XVIIIe siècle exposées dans les collections publiques françaises, 2000-2001. (pp.154-155, n°154 (notice de Stéphane Loire).)

Bibliographie

Catalogue des tableaux composant la collection Lavalard Frères de Roye au musée de Picardie, Amiens, 1894. (p.50, n°235 (Tiepolo)) Berenson Bernard, The venetians painters of the Renaissance, New York, Londres, 1897 (p.101) Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Piteux Frères, 1899. (p.241, n°235 (Tiepolo)) Bellemère J., Le Musée d'Amiens, Etude critique, Amiens, 1908. (p.39) Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Picarde, 1911. (p.146, n°231 (Tiepolo)) Gnoli Umberto, 'L'arte italiana in alcune gallerie francesi di provincia ; note di viaggio', Rassegna d'arte, 9, 1908. (n°9, p.156) Sack Edouard, Giambattista und Giandomenico Tiepolo. Ihr Leben und ihre Werke, Hambourg, 1910. (p.211, n°453, fig. 206) Morassi Antonio, A complete catalogue of the paintings of G. B. Tiepolo, Londres, 1962. (p.I, fig.65) Piovene Guido et Pallucchini Anna, L'opera completa di Giambattista Tiepolo, Milan, 1968. (p.101, n°108a) Paris, Orangerie, Venise au XVIIIe siècle, 1971. (p.197) Foucart (Borville) Jacques, Les Lavalard, Amiens, 1977. (pp.18, 46, n°231) Auffrey Isabelle, Catalogue des tableaux italiens du musée d'Amiens, mémoire de maîtrise d'histoire de l'art et archéologie sous la direction d'Antoine Schnapper, 1982-1983. (pp.102-103) Rosenberg Pierre et Brejon de Lavergnée Barbara, Saint-Non-fragonard. Panopticon italiano, un diario di viaggio ritrovato, 1759-1761, Rome, 1986. Bonnefoy Yves, Pallucchini Anna, Le Foll Joséphine, Tout l'oeuvre peint de Tiepolo, Paris, 1990. (pp.101-102, n°114) Gemin Massimo et Pedrocco Filippo, Giambattista Tiepolo. I dipinti. Opera completa, Venise, 1993. (p.302, n°175A) Fort Worth, Kimbell Art Museum, Milan, New York, Giambattista Tiepolo. Master of the Oil Sketch, 1993. (p.328, n°2) Londres, Royal Academy of Arts, Washington, National Gallery, The Glory of Venice, Art in the Eighteenth Century, 1994-1995. (p.496) Loire Stéphane, 'Massimo Gemin et Filippo Pedroco, Giambattista Tiepolo. I dipinti. Opera completa, Venise, 1993', Kunstchronik, 50, 1997, pp.23-32. (p.30) Pinette Matthieu, Couleurs d'Italie, couleurs du Nord. Peintures étrangères des musées d'Amiens, 2001, musée de Picardie / Somogy éditions d'art, (280 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (pp.222-223, ill.) Seydl Jon L., Giambattista Tiepolo, Fifteen Oil Sketches, The J. Paul Getty Museum, Los Angeles, 2005 (p.71, fig.10.2 )

L'Immaculée Conception_0