affiche

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

85.161.1

Domaine (catégorie du bien)

estampe, ethnologie

Dénomination du bien

Affiche

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (affichiste) ; CHAPUIS & BERTHIER (imprimeur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

En 1884, l'annuaire Garnier signale la présence de Chapuis, imprimeur typographe, rue Prieur de la Côte-d'Or (retraite en 1904) et de Louis Berthier, imprimeur lithographe, rue du Bourg. En 1901, Louis Berthier est toujours signalé comme 'patron' de son imprimerie, 45 rue du Bourg, mais à cette adresse habite également le couple Chapuis Félix et Louise Berthier, la fille de Louis. Ce dernier est employé par Louis Berthier. En 1902, Louis Berthier prend sa retraite. Son fils, Paul et Félix Chapuis prennent sa succession : imprimerie Chapuis et Berthier En 1906, Paul déménage au n° 27 de la rue des Godrans. Entre 1913 et 1925, seul F. Chapuis est signalé comme imprimeur au 45 rue du Bourg. Entre 1926 et 1939, Charles Berthier, le fils de Paul, le remplace. On retrouve l'appellation Chapuis F et Berthier C En 1943, Charles Berthier se dit 'successeur de l'imprimerie Chapuis F. et Berthier C.' En 1965, il est toujours installé rue du Bourg

Période de création / exécution

1er quart 20e siècle

Millésime de création / exécution

1910 vers

Matériaux et techniques

Papier, chromolithographie

Mesures

H. en cm 32 ; l. en cm 44

Inscriptions

Inscription

Précisions sur les inscriptions

En haut, en bas, au centre MOUTARDE DE DIJON / CH. DUMONT / MOUTARDE DE DIJON PICCALLILI DE BOURGOGNE ; LITH. BERTHIER & CHAPUIS . DIJON

Description

Chromolithographie sur papier vantant les mérites des produits de la société dijonnaise Ch. Dumont. L'affiche fait référence au Ch. XXI de 'Gargantua' (voir observation). Le personnage principal, Gargantua, est assis à table devant une assiette remplie de trois poulets. Un verre de vin rouge se trouve sur la table. Il tient une fourchette piquée dans un poulet qu'il s'apprête à engloutir. Dans sa main droite, il tient un pot à moutarde de la marque Dumont. Autour de la table, s'affairent quatre domestiques apportant un pot de Piccallili de Bourgogne. Sur la nappe de la table, sont imprimés les armoiries de la Ville de Dijon

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

Scène (Gargantua, repas (assiette, verre), portant : pot à moutarde, armoiries : Dijon, serviteur, lévrier)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Dijon (lieu d'exécution)

Utilisation / Destination

Publicité (moutarde, Charles Dumont)

Précisions sur l’utilisation

Charles Dumont : Industriel, fabricant de moutarde et membre de la chambre de commerce, il est maire de Dijon de 1908 à 1919. Un tarif de l'entreprise, daté de 1910 signale également la vente de flacons de cornichons, oignons, olives, Piccalilli, pickles et piments ainsi que articles de ménage (dont les encres J. Gardot). L'entreprise est enregistrée au registre du commerce sous le numéro 336. La société dijonnaise de Ch. Dumont est installée successivement au 10 puis au 78 de la rue des Moulins. En 1905, sa fabrique est située rue des Trois Ponts (aujourd'hui Boulevard John Kennedy). Elle est reprise en 1957 par la Société Spécialités Alimentaires Bourguignonnes. Charles Dumont a été maire de Dijon de 1908 à 1919

Période d’utilisation

1er quart 20e siècle

Millésime d’utilisation

1910 vers

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1985

Ancienne appartenance

Berthier André

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin

Informations complémentaires

Commentaires

Extrait du chapitre XXI de 'Gargantua' de Rabelais : 'Et par ce qu'il estoit naturellement phlegmaticque, commençoit son repas, par quelques douzaines de iambons, de langues de beuf fumées, de boutargues, d'andouilles, & telz aultres avant coureurs de vin. Ce pendent quatre de ses gens, luy gettoient en la bouche l'un après l'aultre continuement de la moustarde à pleines palerées puis beuvoit un horrificque traict de vin blanc, pour luy soulaiger les roignons'. Le pot brandi par Gargantua sur l'affiche est inscrit au Registre du Commerce de Dijon en 1890

Exposition

Dijon s'affiche II, musée de la Vie Bourguignonne, Dijon, du 15 novembre 1991 au 6 janvier 1992