Croquis de la machine à fabriquer la moutarde de Maurice Grey

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

98.16.6 ; 03314 (Référence Texto MVB) ; 17091 (N° inv. immobilisation financière)

Domaine (catégorie du bien)

ethnologie, dessin, sciences - techniques

Titre

Croquis de la machine à fabriquer la moutarde de Maurice Grey

Auteur / exécutant / collecteur

GREY Maurice

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

1816 ; 1897

Période de création / exécution

2e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1849

Matériaux et techniques

Papier calque

Mesures

H. en cm 64 ; l. en cm 98

Inscriptions

Inscription

Précisions sur les inscriptions

De 1849 à 1850 / j'ai changé tous les ans / jusqu'en 1864 / ma première invention. / on fait mieux maintenant / nous sommes en 1889 époque / ou (sic) je suis encore debout. / les moulins n'était (sic) que 50 a (sic) 60 centimètres / de diamètre parce que (sic) ils étaient / mûs a (sic) bras d'homme maintenant / depuis mon invention il faut employer / des moulins ayant 80 a (sic) un mètre [ces deux derniers mots sont barrés] / de diamètre. on s'en trouvera bien

Description

Dessin de la machine pour fabriquer la moutarde sur papier calque

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

Représentation scientifique (machine, fabrication : moutarde)

Contexte historique

Précisions sur l’utilisation

Maurice Grey : Fabricant de moutarde à Dijon (21) de 1843 à 1866, succédant à C. Demartelet (1823-1843). En 1844, il demande d'ajouter l'enseigne 'Au cousin Simon' à sa devanture. En 1850, il emménage 32 rue de la Liberté. De 1849 à 1853, Maurice GREY invente une machine pour augmenter le rendement dans la production de la moutarde. Une commission de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon examine cette invention et établit un rapport en septembre 1853. En juillet 1855, Maurice GREY obtient de cette même Académie une médaille d'or. Le 10 septembre 1860, Maurice GREY devient le fournisseur de sa Majesté l'Empereur Napoléon III. Auguste Poupon entre dans la maison Grey en 1866 et succède à Maurice Grey, qui décèdera en 1897 sans héritier

Période d’utilisation

2e quart 19e siècle

Millésime d’utilisation

1849

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1998

Ancienne appartenance

Simian épouse Louis Grey Clotilde Mme

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin

Informations complémentaires

Bibliographie

MUSEE DE LA VIE BOURGUIGNONNE, Moutarde à Dijon, Dijon, Ville de Dijon, 1984 (p.108)