crosse pastorale (crosse épiscopale) et son coffret, de Monseigneur Etienne-Jean-Francois Le Herpeur

Désignation

Dénomination de l'objet

Crosse pastorale, boîte et coffret pour le rangement des objets liturgiques

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Crosse épiscopale

Titre courant

Crosse pastorale (crosse épiscopale) et son coffret, de Monseigneur Etienne-Jean-Francois Le Herpeur

Localisation

Localisation

Martinique ; Martinique (972) ; Fort-de-France ; rue Victor-Schoelcher ; rue Antoine-Siger ; rue Blénac ; cathédrale Saint-Louis

Numéro INSEE de la commune

97209

Adresse de l'édifice

Victor-Schœlcher (rue) ; Antoine-Siger (rue) ; Blénac (rue)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Louis

Référence Mérimée de l'édifice

PA00105958

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : repoussé, ciselé, ciselé au mat, fondu, doré, bois, cuir

Description matérielle

La crosse est conservée dans un coffret en bois revêtu de cuir. Elle se compose de trois parties assemblées par filetage. La hampe est constituée d’une âme en bois revêtue de plaques d’argent qui sont maintenues par des clous.

Indexation iconographique normalisée

Ornement (feuille, acanthe, palmette, ove, entrelacs, perle, rosette)

Dimensions normalisées

H = 210 ; crosseron : h = 64

Précisions sur l'état de conservation

Les clous anciens de la hampe ont été en grande partie remplacés.

Inscription

Poinçon de fabricant ; garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973

Précisions sur l'inscription

Poinçon de l’orfèvre : Puche Hippolyte, H. Puche entre une balance au-dessus et une étoile au-dessous, dans un losange horizontal ; poinçon de garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973 (Tête de Minerve). Ces poinçons se trouvent sur plus d’une dizaine d’emplacements.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Puche Hippolyte (orfèvre)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Le Herpeur Etienne-Jean-Francois, évêque (commanditaire)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Description historique

Crosse épiscopale exécutée par l'orfèvre parisien Hippolyte Puche, actif entre 1847 (date d’insculpation de son poinçon) et 1858 (moment où celui-ci est biffé), successeur d'Alexis Renaud, actif de 1831 à 1847. Cette crosse est selon toute vraisemblance celle de Monseigneur Etienne-Jean-Francois Le Herpeur, premier évêque de la Martinique entre le 3 février 1851 (date de sa nomination) et le 13 avril 1858 (date de son décès). Son coffret ne peut être daté avec précision, mais il semble être contemporain de la crosse.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2018/10/31 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

CRPA du 25/04/2018. Intitulé de l'arrêté : Crosse épiscopale et son coffret, 1838-1858, hauteur totale ; 2010, hauteur crosseron : 64 cm, argent repoussé, ciselé, amati, fondu, doré, auteur : Hyppolyte Puche, orfèvre à Paris.

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°2018-10-017.

Sources d'archives et bases de données de référence

Annie Noé-Dufour (conservatrice des Antiquités et Objets d'Art de la Martinique, 2015-2018), fiche Palissy.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2017

Date de rédaction de la notice

2018

1/15
Crosse épiscopale, vue générale
Crosse épiscopale, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Conservation des antiquités et des objets d’art de Martinique – Diffusion RMN-GP
Voir la notice image