tableau : Dimanche en Camargue ou Paysage et personnages en pays d'Arles

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Dimanche en Camargue ou Paysage et personnages en pays d'Arles

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Enghien-les-Bains ; lycée Gustave-Monod

Numéro INSEE de la commune

95210

Canton

Montmorency

Nom de l'édifice

Lycée Gustave-Monod

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Réfectoire

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, marouflé

Description matérielle

La composition en longueur est échancrée dans les coins inférieurs.

Indexation iconographique normalisée

Femme, champ cheval, homme, maison

Description de l'iconographie

Au premier plan, deux femmes bien habillées flânent dans un champ : l'une est allongée, appuyée sur un bras, protégée du soleil par une ombrelle qu'elle maintient d'une main. L'autre est assise, retenant son châle d'une main et tenant un éventail de l'autre. A l'arrière, des chevaux noirs et blancs broutent paisiblement dans l'herbage doré par le soleil tandis que deux autres sont sellés et attachés. Un homme à cheval sur la droite se dirige en direction d'un groupe de trois personnages discutant au centre : il y a deux femmes, une de dos habillée en noir et protégée par une ombrelle et l'autre de face en robe recouverte d'un tablier ; un homme, vêtu en noir, porte un chapeau. Une maison aux volets verts se dresse au fond de l'herbage. A l'arrière d'une haie de buissons se dessinent les contours d'un relief de moyenne montagne qui situent la scène en Provence. Le ciel bleu, à peine perturbé par quelques nuages blancs, indique l'intensité de l'ensoleillement.

Dimensions normalisées

H = 300 ; l = 600

Inscription

Signature

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Brayer Yves (peintre)

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1955

Description historique

Peintre indépendant, mais proche du Nouveau Réalisme français dans les années 1950, Yves Brayer (1907-1990) s'est attaché à peindre la réalité. Débutant ses études à Paris, il obtient une bourse en 1927, qui lui permet de partir en Espagne où il s'inspire des maîtres anciens. Ayant remporté le Grand Prix de Rome, il voyage en Italie et revient à Paris en 1934. Démobilisé à Montauban, il s'installe un temps à Cordes sur Ciel dans le Tarn avant de regagner la capitale en 1942. L'année 1945 marque une nouvelle étape : découvrant la Provence, il est fasciné par la diversité des Alpilles et par les étendues de la Camargue peuplées de chevaux blancs et de taureaux noirs. Après sa période noire espagnole, puis ocre et rouge italienne, il diversifie sa palette en introduisant des verts, des jaunes pâles et quelques bleus. Fortement attiré par les paysages méditerranéens, il retourne travailler en Espagne et en Italie, mais la Provence et la Camargue resteront ses lieux de prédilection jusqu'à la fin de sa vie. En septembre 1991 est inauguré le musée Yves Brayer aux Baux-de-Provence. Peintre et décorateur, il est aussi graveur et lithographe et a été Conservateur du musée Marmottan à Paris pendant plus de onze ans.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la région

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2008/10/13 : inscrit au titre objet

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel