paire de candélabres

Désignation

Dénomination de l'objet

Chandelier d'église (2)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Paire ; candélabre

Titre courant

Paire de candélabres

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Marines ; église Saint-Remi

Numéro INSEE de la commune

95370

Canton

Pontoise

Nom de l'édifice

Église Saint-Remi

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080119

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, de part et d'autre de l'autel

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, doré

Description matérielle

Ces deux pieds luminaires à douilles multiples possèdent une composition très architecturée et un décor sculpté de grande qualité. Ils reposent sur un socle de plan carré creusé de niches sur les quatre faces et cantonné de quatre ailerons sur les angles. Un second socle, de plan octogonal, présente quatre faces sculptées de rubans de fleurs, cuirs découpés, de coquilles et quatre faces cantonnées d'ailerons ajourés. Le fût est en forme de double balustre dont les deux éléments étaient réunis par des ailerons, sur base circulaire feuillagée. La balustre inférieure, de section octogonale, est ornée de têtes de femme à la partie inférieure et d'éléments géométriques caractéristiques de l'époque Louis XIV à la partie supérieure. La balustre supérieure, de section circulaire, est décorée de feuilles et de cannelures torses, supportant un chapiteau corinthien. L'élément supérieur est formé d'un plateau circulaire avec ailerons d'où partent huit branches sur deux niveaux ; au niveau inférieur : quatre branches en forme de S ; au niveau supérieur : quatre branches prenant naissance dans un noeud feuillagé.

Dimensions normalisées

H = 200 ; la = 50 ; pr = 50

Historique

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Description historique

"D'après Plancouard, ces "deux grands candélabres seraient un reste de la garniture d'autel des oratoriens de Marines". Mais ils ont pu être réalisés pour décorer la chapelle des Brûlart de Sillery, construite à partir de 1620 par Nicolas Lemercier dans l'angle formé par le choeur et le bas-côté nord de l'église."

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1990/01/04 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : Paire de pieds luminaires, bois sculpté doré, remontage d'éléments fin XVIIème siècle.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Référence(s) de publication(s)

PLANCOUARD Léon, L'église de Marines, Paris, 1911, p. 27.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel