statue : Sainte Geneviève

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Sainte Geneviève

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Goussainville ; église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Numéro INSEE de la commune

95280

Canton

Goussainville

Nom de l'édifice

Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080075

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté sud, contre une colonne

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Ile-de-France, 95, Goussainville, mairie

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint (polychrome), doré

Description matérielle

Statue en bois polychrome (robe blanche, manteau rouge à revers bleu, couleurs chairs, attributs dorés ; base et attribut rapportés) ; revers sculpté.

Indexation iconographique normalisée

Sainte Geneviève de Paris

Description de l'iconographie

La robe de la sainte, fermée au col par une fibule ronde et serrée à la taille, dessine sur le sol des plis compliqués. Le manteau voile la tête, couvre les épaules et remonte sous le bras gauche en gros plis obliques. Séparés en bandeaux ondulés par une raie médiane, les cheveux entourent un visage triangulaire, au nez droit et à la bouche petite, exprimant l'attention soutenue et recueillie avec laquelle elle lit le livre qu'elle porte sur la main gauche. A droite elle tient une houlette, attribut de la bergère. La houlette est-elle l'attribut d'origine ? Il est possible que la sainte ait tenu le cierge qui était sa caractéristique primitive. L'objet actuel est décoré d'ornements incisés dans la plus pure tradition de l'art populaire de la fin du 18e et du début du 19e siècles : bâtons brisés, triangles, losanges, coeur sommé d'une croix, etc. On lit sur la pelle, sur la douille et la crosse diverses inscriptions témoignant de la dévotion à la sainte d'un berger nommé Lesage ou Le Sage. Le W peut s'interpréter comme l'abréviation, courante en art populaire, du mot latin Vivat. Le manche est moderne.

Dimensions normalisées

H = 84,5 ; la = 36 ; pr = 28

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, manque

Précisions sur l'état de conservation

Restauration effectuée par l'atelier Legrand en 1998. La houlette a disparu.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie, signature

Précisions sur l'inscription

Inscription (sur la crosse de la houlette) : PNLES ; inscription (sur le dos de la pelle) : Santa maria genovepha miserere nobis ; signature (sur la douille de la pelle) : Le . Sage Berge 1803.

Historique

Siècle de création

1er quart 17e siècle, 1er quart 19e siècle

Année de création

1803

Description historique

Statue datée du début du 17e siècle, refaite au 19e siècle (houlette portant plusieurs inscriptions gravées réalisée en 1803 par un berger nommé Lesage). On trouve trace d'une confrérie dédiée à sainte Geneviève, autorisée par Monseigneur Jen-Pierre Mabile le 18 mai 1866 à la demande du curé Morel de Goussainville.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1988/12/06 : inscrit au titre objet

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Sources d'archives et bases de données de référence

Notice de l'Inventaire général rédigée par Christian Olivereau en 1993.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel