tableau : Pietà

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Pietà

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Cormeilles-en-Parisis ; église Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

95176

Canton

Franconville

Nom de l'édifice

Église Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080033

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, pilier nord

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Vierge de Pitié

Description de l'iconographie

A l'entrée d'une grotte, Marie se dresse face au corps de son fils étendu sur son linceul au-dessus du couvercle de son tombeau. Les mains jointes de la Vierge, pointées en direction de son fils, assurent la liaison entre les deux personnages dont le contact est moins direct que dans les représentations traditionnelles de la Pietà. Très discrètement auréolée et voilée, Marie est drapée dans un ample manteau aux plis profonds et complexes. Le corps du Christ à l'anatomie précise et détaillée est déjà gagné par le teint cadavérique. Près de sa tête, gisent les instruments de la Passion : la couronne d'épines en appui sur le couvercle et les quatre clous de la Crucifixion. Cette composition qui place la Vierge debout, rendant hommage à son fils qui s'est sacrifié pour les hommes, est très originale. L'attitude de Marie, présentée dans une attitude digne et recueillie, est très éloignée des compositions baroques qui illustrent de façon beaucoup plus démonstrative, les épisodes de défaillance ou de pâmoison de la Vierge. Ce tableau de dévotion assez austère, de moyen format, n'en dégage pas moins une profonde spiritualité. Il est aussi remarquable par la qualité esthétique des figures, la science des raccourcis et la sobriété des fonds caractéristiques des toiles de Philippe de Champaigne et de son atelier. L'ordonnance classique de sa composition obéit à une construction pyramidale. Une ligne de fuite est déterminée par la mise en perspective du tombeau et l'ouverture de la grotte sur un paysage crépusculaire. Les couleurs pures et franches tranchent sur le fond sombre : le bleu du manteau de la Vierge irradie toute la composition tandis que la blancheur éclatante du linceul attire l'oeil du spectateur sur le corps supplicié.

Dimensions normalisées

H = 107, la = 78 (sans cadre) ; h = 133, la = 104 (cadre)

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Restauration effectuée en 2005 par Catherine Lascroux.

Historique

Siècle de création

17e siècle

Description historique

La Pietà, ou Vierge de Pitié, est un thème iconographique qui a souvent été traité dans la peinture chrétienne : la Vierge Marie est figurée en Mater dolorosa, pleurant son fils mort qu'elle tient sur ses genoux, événement placé après la Descente de Croix et avant la Mise au tombeau. Ce thème chrétien de souffrance et de mort entre en vigueur entre les années 1350-1500 très marquées par de graves périodes d'épidémies et de pandémies de peste noire.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-018.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel