statue : Vierge à l'Enfant de type Vierge noire

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Appelation d'usage

De type Vierge noire

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant de type Vierge noire

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Herblay ; église Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

95306

Canton

Herblay

Nom de l'édifice

Église Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080091

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de dépôt : Ile-de-France, 95, Herblay, mairie

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : taillé

Description matérielle

Cette statue est présentée debout sur une base rectangulaire portant une inscription gravée. Elle est de dimensions nettement inférieures à l'autre Vierge noire de l'église Saint-Martin d'Herblay (PM95001320).

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant : couronne

Description de l'iconographie

Son corps est enveloppé dans un large manteau en forme de cloche. Son visage est étroit et sa couronne disproportionnée. En revanche, sa longue chevelure se distingue plus nettement tandis que deux petites mains émergent du manteau pour soutenir l'Enfant, également couronné. L'Enfant, ici présenté sur le côté, est vêtu d'une robe et d'un manteau identiques et comme superposés à ceux de sa mère. Leurs vêtements sont décorés de motifs floraux sculptés en bas-relief représentant les symboles de la Vierge : roses, lys.

Dimensions normalisées

H = 60 ; la = 28

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Inscription

Inscription concernant l'iconographie, date, inscription concernant une restauration

Précisions sur l'inscription

Inscription et date (sur la base) : NOTRE D. (...) - DE BONNE D. (...) - 1777 ; inscription concernant une restauration (au revers), donnant la date et les noms.

Historique

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Ile-de-France, 95, Herblay, maison

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1777

Description historique

Cette statue récupérée par la mairie d'Herblay était autrefois placée dans la niche extérieure d'une maison du village. La Vierge noire de Liesse-Notre-Dame près de Laon en Picardie est liée à la légende de trois chevaliers picards partis en croisade au 12e siècle et à leur rencontre avec Ismérie, fille du Soudan d'Egypte. En 1134, les chevaliers d'Eppes édifièrent un oratoire pour abriter une statuette miraculeuse de Vierge noire ramenée du Caire. Rebâtie en 1384 par les chanoines de Laon, l'église Notre-Dame de Liesse devint un lieu de pèlerinage célèbre dans toute la France et dut encore être agrandie en 1480 devant l'afflux des fidèles. Au fil des siècles, plusieurs rois et reines vinrent s'y recueillir. A la Révolution, la statue miraculeuse fut brûlée sur la place publique et les ex-votos confisqués. L'édifice fut épargné. Le culte reprit au 19e siècle comme le confirme les nombreuses gravures et images d'Epinal consacrées à Notre-Dame de Liesse et diffusées à cette époque. Une copie, en ébène, de l'original fut solennellement couronnée en 1847 sur une décision du pape Pie IX. L'ordre de Malte continue à voir en Notre Dame de Liesse, devenue basilique, un de ses sanctuaires majeurs en raison de l'appartenance des chevaliers fondateurs à l'ordre des Hospitaliers. On peut supposer que la vive dévotion témoignée à Notre-Dame de Liesse (en Picardie et dans le Nord de la France) a rayonné aux 17e et 18e siècles jusque dans la région d'Herblay pour aboutir à la production de ces deux statues très caractéristiques.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-010.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel