dalle funéraire : Effigies de deux moines dont Jacques Pinguet

Désignation

Dénomination de l'objet

Dalle funéraire

Appelation d'usage

De deux moines dont Jacques Pinguet

Titre courant

Dalle funéraire : Effigies de deux moines dont Jacques Pinguet

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Mériel ; ancienne abbaye Notre-Dame-du-Val

Numéro INSEE de la commune

95392

Canton

Saint-Ouen-l'Aumône

Nom de l'édifice

Ancienne abbaye Notre-Dame-du-Val

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080123

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Galerie d'accès à la glacière

Description

Catégorie technique

Sculpture, taille de pierre

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : gravé

Indexation iconographique normalisée

Moine, ornement issu de l'architecture : époque Renaissance, colonnette, fronton, volute, écusson, angelot : tête, aile, ornement inspiré de la flore

Description de l'iconographie

Les deux moines, tonsurés, portant froc et chaperon, sont représentés debout, les mains jointes, se regardant et paraissant converser ensemble. Ils sont disposés dans une architecture de style Renaissance, entre deux colonnettes supportant un fronton interrompu, formé de deux volutes affrontées enserrant un écusson blasonné auquel semble suspendue une tête d'angelot ailée. Dans les écoinçons, des motifs végétaux stylisés.

Dimensions normalisées

H = 197 ; la = 93 ; pr = 19

Précisions sur l'état de conservation

Cassure horizontale au tiers inférieur recollé au ciment.

Historique

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Ile-de-France, 95, Mours, prieuré des Pères Blancs

Siècle de création

4e quart 16e siècle

Description historique

Ces deux moines avaient probablement un lien de parenté : frères ou oncle et neveu. Le sacristain, Jacques Pinguet, fut un des derniers cisterciens qui habitèrent le Val. En effet, dès 1587, le roi Henri III avait fait don de l'abbaye à Jean de la Barrière, instituteur des feuillants, pour soutenir l'entretien du nouveau monastère de l'ordre établi à Paris, dans la rue Saint-Honoré. Cette dalle provient de l'abbaye du Val de Mériel : elle était située sous la première baie de l'aile sud de l'église (Guilhermy). La propriété des Pères Blancs fut construite en 1882 par Madame Leemans à qui appartenait alors l'abbaye du Val : c'est probablement elle qui en fit don. La dalle autrefois conservée au prieuré des pères blancs à Mours a été rapatriée à l'abbaye du Val.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-005.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel