statue : Saint Denis céphalophore

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Saint Denis céphalophore

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Nointel ; église Saint-Denis

Numéro INSEE de la commune

95452

Canton

L'Isle-Adam

Nom de l'édifice

Église Saint-Denis

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114784

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle latérale nord

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé

Indexation iconographique normalisée

Saint Denis de Paris : évêque

Description de l'iconographie

Saint Denis, représenté décapité, appartient au groupe des saints céphalophores. Il porte ici sa tête mitrée entre ses mains gantées. Le saint est vêtu d'une aube et d'une chasuble. Il porte en supplément le pallium, ornement assez rarement représenté en sculpture. Cette bande d'étoffe (généralement en laine blanche) est portée autour du cou, d'où pendent sur la poitrine et dans le dos, deux pans marqués de plusieurs croix. Le pan ici visible est exceptionnellement long. Le décor très sobre se limite aux croix du pallium et au cabochon simulé décorant la mitre de l'évêque. Le modelé à la fois souple et épuré, les traits du visage à la fois réguliers et expressifs ainsi que le traitement appliqué des mèches de la barbe place l'oeuvre dans le courant classique du 17e siècle.

Dimensions normalisées

H = 110

Historique

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Saint Denis, premier évêque de Paris et évangélisateur des Gaules, a été martyrisé avec ses compagnons, Rustique et Eleuthère, vers 250 après J.-C. à Montmartre. Denis décapité aurait marché vers le nord pendant six kilomètres, sa tête sous le bras, traversant Montmartre par le chemin qui sera nommé rue des Martyrs. A la fin de son trajet, il donna sa tête à une femme pieuse originaire de la noblesse romaine nommée Catulla, puis s'écroula. On l'ensevelit à cet endroit précis et on y édifia une basilique en son honneur. La ville s'appelle aujourd'hui Saint-Denis. Le pallium est un ornement liturgique catholique dont le port, sur la chasuble, est réservé au pape, aux primats et aux archevêques pendant la célébration de la messe. Contrairement à l'étole d'origine romaine (qui est également passée autour du cou), le pallium d'origine grecque est un emprunt à la paramentique des empereurs byzantins. Le pallium symbolique apparaît au 5e siècle, comme insigne du pouvoir des empereurs, distinct des vêtements civils. L'emprise des empereurs byzantins sur Rome s'amenuisant, le pallium fut adopté par le pape, au cours du processus de l'imitatio imperii qui caractérise le mouvement d'appropriation par les papes des symboles du pouvoir impérial entre le 5e siècle et le 9e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-004.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel