bas-relief (panneau sculpté) de la chaire à prêcher : Elie nourri par un ange dans le désert

Désignation

Dénomination de l'objet

Chaire à prêcher, bas-relief

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Panneau sculpté

Titre courant

Bas-relief (panneau sculpté) de la chaire à prêcher : Elie nourri par un ange dans le désert

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Nointel ; église Saint-Denis

Numéro INSEE de la commune

95452

Canton

L'Isle-Adam

Nom de l'édifice

Église Saint-Denis

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114784

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

Panneau sculpté en bas-relief, remployé dans l'assemblage moderne de la cuve polygonale de la chaire à prêcher, appartenant à la même série que les bas-reliefs composant l'autel latéral sud.

Indexation iconographique normalisée

Elie nourri par un ange

Description de l'iconographie

Ce panneau représente le prophète Elie, allongé à l'ombre d'un buisson de genêts, à demi endormi, alors qu'un ange apparaît à sa droite, lui apportant une cruche d'eau et lui tendant un gâteau. Elie est représenté barbu, vêtu d'une tunique serrée à la taille par une ceinture et couverte d'un manteau à capuchon en peau de bête. Le prophète Elie et saint Jean-Baptiste, le précurseur du Christ, ont souvent été comparés et possèdent une iconographie proche : tous deux sont des ascètes du désert, émaciés par le jeûne et vêtus d'une melote ou tunique en poils de chèvre. Elie, dont l'histoire est racontée dans les deux derniers livres des Rois, est la figure la plus importante de l'Ancien Testament, après Moïse. Originaire de Tisbé en Galaad, il se rendit dans le royaume d'Israël, après la mort de Salomon (8e-9e siècles) sous le règne du roi Achab, qu'il tentera de ramener au culte du vrai Dieu. Il est le héraut de Iahvé, Dieu d'Israël, face au dieu des Cananéens, Baal, défendu par la reine d'Israël Jezabel. Poursuivi par cette dernière, Elie s'enfuit dans le désert. Complètement découragé et souhaitant mourir, il s'endort au pied d'un genêt. Un ange le réveille et lui offre à manger. Réconforté par ce repas frugal, le prophète put marcher pendant quarante jours et quarante nuits jusqu'au mont Horeb. Ayant réalisé de nombreux prodiges, il fut rappelé au Ciel et s'envola dans un char de feu. L'épisode de sa retraite dans le désert est à la fois un symbole eucharistique et une préfiguration du Christ au jardin des oliviers.

Dimensions normalisées

H = 70 ; la = 46

Historique

Siècle de création

4e quart 17e siècle, 18e siècle

Description historique

"Cet objet figure à l'inventaire de 1905 (estimé à 500 francs) sous le numéro 51 : "une chaire en bois de chêne scellé av. un panneau en bois doré (don de la famille Béjot)". Daté de la fin du 17e siècle ou du 18e siècle."

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-004.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel