autel (maître-autel) avec son tabernacle et son retable

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, tabernacle, retable

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel

Titre courant

Autel (maître-autel) avec son tabernacle et son retable

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Val-d'Oise (95) ; Longuesse ; église Saint-Gildard

Numéro INSEE de la commune

95348

Canton

Vauréal

Nom de l'édifice

Église Saint-Gildard

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080104

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé

Description matérielle

Le maître-autel se compose d'un autel tombeau à élévation trapézoïdale, avec gradin et d'un tabernacle formant retable ou retable-tabernacle.

Indexation iconographique normalisée

Chérubin : tête, chute végétale, fleur, fruit, pampre, vigne, Cène

Description de l'iconographie

Le décor de l'ensemble est composé de têtes de chérubins ailées, de chutes de fleurs et de fruits, pampres de vigne. Les représentations choisies ont valeur d'enseignement et supposent de la part des fidèles une connaissance précise des Ecritures. Au centre, la Cène, dernier repas que Jésus prit avec les douze apôtres, commémore l'institution de l'Eucharistie. Les deux scènes latérales, dont l'iconographie est assez rare, sont tirées de l'Ancien Testament et rappellent les origines mêmes du tabernacle : d'un côté, deux femmes agenouillés, coiffées d'un chapeau plat, récoltent la manne dans des paniers ; de l'autre, figurent le vase d'or contenant la manne miraculeuse ainsi que l'autel sur lequel sont disposés, en deux piles de six, les pains de propitiation. Le tabernacle, de conception classique, est composé d'un avant-corps trapézoïdal à trois niches vides surmontées d'un fronton triangulaire et encadrées de pilastres doublés de colonnettes avancées soutenant un entablement. Le fût des pilastres est décoré de vigne au premier tiers de leur hauteur et cannelé aux deux tiers ; les colonnettes à chapiteaux corinthiens sont torsadées. Au-dessus de l'entablement, court une galerie à balustres en poire, et en retrait, s'élève une coupole sur tambour, couverte d'écailles, sur laquelle s'élance un personnage (un ange ?), au vêtement ample et abondamment plissé, dont le bras gauche est levé au Ciel. De part et d'autre du corps central, les panneaux latéraux sont sommés d'un fronton interrompu occupé par une tête d'angelot accosté de guirlandes de fruits et de fleurs.

Dimensions normalisées

H = 159 ; l = 232 ; pr = 46

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

Manquent la partie sommitale du fronton sur la travée latérale gauche et l'avant-bras droit du personnage au sommet du tabernacle.

Historique

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Description historique

L'autel date probablement du 19e siècle et le tabernacle formant retable, de la fin du 17e siècle. Ce type de retable issu de la Contre-Réforme s'inscrit dans le courant artistique manifestant la grande rénovation de l'Eglise catholique au 17e siècle. Son décor emprunte au vocabulaire préconisé par le Catéchisme du Concile de Trente publié en 1566.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/01/23 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°12-002.

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel