calice et patène

Désignation

Dénomination de l'objet

Calice, patène

Titre courant

Calice et patène

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Vézannes ; église saint-Cy et Sainte-Julitte

Numéro INSEE de la commune

89445

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Canton

Tonnerre

Nom de l'édifice

Église saint-Cy et Sainte-Julitte

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent, argent : doré

Inscription

Poinçon

Précisions sur l'inscription

Calice : poinçon de Guillaume Loir, actif à Paris entre 1623 et 1636 et poinçon de jurande de 1634-1635. Deux séries de poinçons identiques (bord de la coupe ; sous le pied) : fleur de lys couronnée, deux graisn, un G et un L, lettres romaines et un lys au milie des dites lettres (orfèvre) ; lettre O couronnée (lettre-date). Inscription sous le pied : DONNE PAR MESSIRE DE CHANNE SEIGNEUR DE VEZANNES COLONEL DE CAVALERIE 1745. Patène : 1638-1639. Poinçons : fleur de lys couronnée, deux grans, un D, un croissant, et une branche de laurier (orfèvre) ; lettre S couronnée (lettre-date).

Historique

Siècle de création

2e quart 17e siècle

Année de création

1634

Description historique

L'église conserve un calice et une patène datant de l'Ancien Régime. Ces deux pièces figurent explicitement et sans ambiguité sur l'inventaire de 1906. Ils appartiennent à la commune. L'inscription sous le pied du calice mentionne le nom de la famille de Channe présente à Vézannes dès la fin du 17e siècle et au 18e siècle. Il n'est pas surprenant que Louis-Henry de Channe offre un calice et une patène à l'église de Vézannes en 1745 vraisemblablement à l'époque de la fondation entre 1750 et 1756 de la chapelle seigneuriale située au nord du choeur. Mais l'observation des différentes marques et poinçons permettent de prouver que les pièces sont beaucoup plus anciennes. Pour le calice, deux séries de poinçons identiques, l'une sur le bord extérieur de la coupe et l'autre sous le pied, sont plus ou moins bien insculptés, mais ont pu néanmoins être identifiés. Les orfèvres quand ils sont reçus maîtres doivent enregistrer leur marque ou poinçon d'orfèvre. Celui visible à Vézannes se lit ainsi : fleur de lys couronnée, deux grains, un G et un L, lettres romaines et un lys au milieu des dites lettres. Il s'agit du poinçon de Guillaume Loir, reçu maître-orfèvre à Paris en 1623et qui exerçait encore en 1636. Les orfèvres étaient regroupés en communauté et chaque communauté avait un garde ou juré-garde qui devait contrôler chaque pièce façonnée. Les gardes devaient être enregistrés chaque année et insculper à chaque fois un poinçon qui était différent d'une année à l'autre. Ce poinçon de jurande insculpé deux fois sur ce calice est bien lisible ; il est incomplet sur le bord de la coupe mais parfaitement lisible quoique très usé sous le pied. Il s'agit de la lettre O couronnée. Cette lettre-date correspond au poinçon en usage à Paris depuis le 13 décembre 1634 jusqu'à la fin de l'année 1635. Ce poinçon de jurande est donc cohérent avec le poinçon de l'orfèvre qui exerce de 1623 à 1636 et même un peu plus tard. Pour la patène, qui a toujours été associée au calice, le poinçon de jurande est la lettre S couronnée et correspond au poinçon en usage à Paris en 1638-1639. Quant au poinçon de l'orfèvre, il se lit ainsi : fleur de lys couronnée, deux grains, un D et un croissant et une branche de laurier. Il s'agit du poinçon enregistré par Jean-Baptiste Dufourmanoir, maître-orfèvre à Paris à partir de 1627 et jusqu'en 1650 puisque le 8 mai 1651 sa femme donne naissance à son fils posthume. En 1745, Louis-Henry de Channe offre à sa paroisse un calice de 1634-1635 assorti, ou plutôt ré-assorti, avec une patène de 1638-1639.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/06/08 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/3
église saint-Cy et Sainte-Julitte : Ensemble sud-est, vue générale
église saint-Cy et Sainte-Julitte : Ensemble sud-est, vue générale
© Ministère de la Culture (France), Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté – Diffusion restreinte
Voir la notice image