tableau, cadre : Paces oves

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau, cadre : Paces oves

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Auxerre ; église Saint-Eusèbe

Numéro INSEE de la commune

89024

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Canton

Auxerre-Nord

Nom de l'édifice

Église Saint-Eusèbe

Référence Mérimée de l'édifice

PA00113587

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sanctuaire, pilier sud

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Bourgogne, Yonne, Auxerre, musée Saint-Germain

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois (support), bois : doré

Description matérielle

Le Christ, après sa Résurrection, s'adresse à Pierre ; les apôtres, à gauche, une femme et un ange, à droite ; au centre, la tiare posée sur la bible, deux clés et l'inscription.

Dimensions normalisées

H = 70 ; la = 107

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription : PETRE ADAS ME. Inscription : PACES OVES MEAS.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Vignon Claude (peintre)

Siècle de création

1er quart 17e siècle

Description historique

Trouvé après l'incendie de l'église en 1996. Tableau tellement noirci que son iconographie était illisible : seul le Christ et son côté transpercé se devinait vaguement. Claude Vignon : né à Tours en 1596, reçu à la Guilde des peintres en 1616 et mort à Paris en 1670. Le thème de la vocation de saint Pierre a été traité à plusieurs reprises par Claude Vignon. L'un d'entre eux est signé et daté de 1624. La composition n'est certes pas la même mais les dimensions sont analogues et on y retrouve les mêmes caractéristiques de traitement des visages et des drapés. Datation : 1620-1625. Selon Mme Judith Kagan, ce tableau a pu être acheté à Paris où les ventes d'oeuvres d'art ont été très nombreuses dans les années 1810-1820. S'il vient de Paris, ce tableau pourrait être un petit may, aujourd'hui perdu, peint pour la confrérie des orfèvres de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Chaque 1er jour du mois de mai, la communauté des orfèvres de Paris offrait à la Vierge un tableau votif. Ces tableaux, dont les dimensions sont proches de celles du panneau de l'église Saint-Eusèbe d'Auxerre, sont posés dans les lambris de la chapelle Sainte-Anne. Claude Vignon réalise pour la communauté des orfèvres de Paris, une Incrédulité de saint Thomas en 1623 et une Vocation de saint Pierre en 1624. Sur le tableau d'Auxerre, la présence de rehauts épais de dorure des orfrois, de la tiare, du costume de l'ange et de la croix à triple traverse, ainsi que la trace, sous la polychromie, de l'existence d'une fine couche d'or fin, évoquent les orfèvres. Les petits may de Claude Vignon figurent sur les inventaires révolutionnaires de Notre-Dame de Paris puis en 1794 au dépôt des Petits-Augustins. Le panneau de Saint-Eusèbe a-t-il alors été acheté puis donné à Saint-Eusèbe comme le fut, en 1834, le prestigieux suaire de Germain ?

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2001/04/27 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

AD (13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-13D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-14D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-15D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-16D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-79D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-80D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-81D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-82D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-83D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-84D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-85D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-86D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-87D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-88D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-89D, 13Fi-AUXERRE (St-Eusèbe)-90D)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

1/12
tableau, cadre : Paces oves
tableau, cadre : Paces oves
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image