autel, tabernacle, 4 statuettes : Anges, Sainte, Sainte Catherine, retable, 2 bas-reliefs : Le Martyre de saint Symphorien, Le Martyre de saint Blaise, tableau : La Nativité (maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, tabernacle, statue (4), retable, bas-relief (2), tableau

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel, statuette

Titre courant

Autel, tabernacle, 4 statuettes : Anges, Sainte, Sainte Catherine, retable, 2 bas-reliefs : Le Martyre de saint Symphorien, Le Martyre de saint Blaise, tableau : La Nativité (maître-autel)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Treigny ; église Saint-Symphorien

Numéro INSEE de la commune

89420

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Canton

Saint-Sauveur-en-Puisaye

Nom de l'édifice

Église Saint-Symphorien

Référence Mérimée de l'édifice

PA00113918

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : taillé, bois, toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Autel et tabernacle en bois. Retable en pierre. Maître-autel, tabernacle orné de 4 statuettes : 2 anges, une sainte, sainte Catherine (ou Claire ?) ; retable orné de 6 pots à feu et armoiries des Menou et Saint-Phalle, 2 bas-reliefs, les Martyres de saint Symphorien et saint Blaise, une toile, la Nativité.

Dimensions normalisées

H = 300 ; la = 175 (Dimensions du tableau) ; Bas-reliefs : h = 60 ; la = 106

Inscription

Inscription, armoiries

Précisions sur l'inscription

Inscription : SS (retable, au-dessus de la niche de gauche, dans un médaillon tenu par un ange). Inscirption : SB (retable, au-dessus de la niche de droite, dans un médaillon tenu par un ange). Armoiries : d'or à la croix ancrée de sinople, armoiries des Saint-Phalle (retable, fronton triangulaire au sommet). Armoiries : de gueules à la bande d'or, armoiries des Menou (retable, fronton triangulaire au sommet).

Historique

Siècle de création

3e quart 16e siècle

Année de création

1655

Description historique

Le mur du retable aurait été fait au 16e siècle au moment de la construction du choeur (1528-1535) pour soutenir la voûte de celui-ci. Il aurait été sculpté ensuite au 17e siècle. Dans les carnets de l'abbé Vié (curé de Treigny de 1861 à 1888), déposés aux archives départementales de l'Yonne, on lit : 'J'ai lu, dans les registres de la fabrique de 1675 à 1700, que le maître-autel qui termine le choeur fut construit et fait à la perfection en l'an 1655. Il fut ensuite gratté en 1688 et mis au naturel par Thout, compagnon sculpteur par marché devant Me Laurent Minger, notaire le 27 juillet 1688'.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1986/11/03 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel