tableau : Saint Jérôme

Désignation

Dénomination

tableau

Titre courant

tableau : Saint Jérôme

Localisation

Région

Bourgogne-Franche-Comté

Département

89

Commune

Ligny-le-Châtel

Numéro INSEE de la commune

89227

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Canton

Ligny-le-Châtel

Edifice de conservation

église Saint-Pierre

Description

Catégorie technique

peinture

Matériaux et techniques

bois (support)

Commentaire description

Anciennement décrit comme étant une toile. Panneau peint transposé sur toile.

Représentation

saint Jérôme

Dimensions

h = 98 ; la = 125.5 (dimensions rapport de restauration 2008)

Etat de conservation

oeuvre restaurée

Précisions sur l’état de conservation

Restauration en 2007-2008 par MJ Perrot-Chaveyriat : réintégration des lacunes et usures Intervention en 1997 : traitement fongicide et nettoyage de la couche picturale. Première transposition en 1962 par J. Malesset. 1997-2005 : reprise de la transposition par Laurent Laxenaire à Dijon.

Historique

Datation des campagnes principales de construction

16e siècle

Commentaire historique

Anciennement daté du milieu 16e siècle. Attribué à Marinus van Reymeswaele ou à son atelier, 1490-95 après 1567. Artiste de l'école hollandaise, il a à plusieurs reprises représenté saint Jérôme. Son oeuvre est influencée par Dürer et son style s'approche de celui de Q. Massys avec qui on le confond souvent. Ses oeuvres sont actuellement conservées dans plusieurs musées : Douai, Anvers, Le Prado, Vienne, Orléans, Amsterdam, Scheissheim, Leningrad, Funchal. Une réplique existe au musée de Reims (bois, 125 x 156 cm).

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

propriété de la commune (?)

Nature de la protection MH

classé au titre objet

Date de protection

1909/11/06 : classé au titre objet

Bibliographie

Dossier de l'Art, n°148, p. 37 ; Cornat, P., Histoire de la villede Ligny-le-Châtel, 1869 (?), p. 338 ; Le XVIe siècle européen, n°247, Musée de Reims, cat. 922-4, Quantin, Maximilien, Répertoire archéologique du département de l'Yonne, 1868, col. 45, Trésor d'art des églises de l'Yonne, Auxerre, 1970, n°30, pl ; VIII.

Sources

AD89 : 2O2133 dossier complet sur l'affaire de 1867. Appréciation de la fabrique en 1867 : Oeuvre de quelque mérite sans doute aux yeux d'un amateur. Son seul mérite d'ailleurs n'est qu'un certain cachet d'ancienneté. Mais ce tableau est d'une valeur intrinsèque fort contestable. Il n'a aucune valeur artistique. Couleur, dessin, modèle, perspective, tout est plus que médiocre. C'est une copie ne portant aucune indication d'auteur. Il est perdu pour ainsi dire dans une église où personne ne le visite. Il est exposé à se déprécier chaque jour un peu plus par l'action et les ravages du temps. Il peut être anéanti par un accident imprévu. Il est estimé 200 frs par les connaisseurs... ; appréciation de la municipalité en 1867 : Ce tableau, après sa restauration par Menier ou Monier, est sur bois d'où son cachet d'ancienneté assez rare maintenant. De véritables amateurs qui ont vu le tableau avant sa restauration l'avaient estimé à plus de 10.000 frs.

Photographies

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets classés MH

Dossier

dossier individuel