calice et sa boîte

Désignation

Dénomination de l'objet

Calice, boîte de calice

Titre courant

Calice et sa boîte

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Magnac-Laval ; église paroissiale Saint-Maximin

Numéro INSEE de la commune

87089

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Magnac-Laval

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Maximin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100385

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : doré, repoussé, ciselé, estampage, cuir

Description matérielle

Le calice est constitué par une coupe, une fausse coupe, une tige et un pied. Tous les éléments sont assemblés par un filetage hormis la coupe qui est simplement emboîtée. Le calice est entièrement doré.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (ange, chute, feuille d'eau, roseau, épée, lance, bâton, colonne, échelle)

Description de l'iconographie

Coupe sans décor. La fausse coupe comporte un motif foisonnant de cartouches végétaux illustrés des Instruments de la Passion (le roseau et l'épée, la lance et le gourdin, la colonne et l'échelle) séparés par trois têtes d'angelots (repoussé). La tige est marquée par deux bagues à collerettes godronnées qui encadrent le noeud ovoïde ; celui-ci reprend le motif des angelots, tout en y ajoutant celui des chutes de fruits et de feuilles d'eau. Le pied circulaire présente un fort cavet estampé d'une frise de feuilles et de médaillons ovales, sa terrasse est ornée des mêmes cartouches que ceux de la fausse coupe où ils délimitent la couronne d'épines, la croix et les clous et le marteau associé aux tenailles.

Dimensions normalisées

H = 29,5 ; pied : d = 17 ; coupe : d = 9,7

État de conservation (normalisé)

Remaniement

Précisions sur l'état de conservation

La surface du pied présente une fissure. Oeuvre remaniée au début du 19e siècle.

Inscription

Poinçon de charge, poinçon de maître, poinçon de garantie, lettre-date

Précisions sur l'inscription

Le poinçon de charge est présent au revers du pied : A couronné, flanqué et souligné de fleurs de lys : Paris 1672-1677. Le poinçon de maître est sur la coupe : trois initiales superposées : JCC dans un losange. Les poinçons de garantie : tête d'homme barbu et tête de Cérès se trouvent au niveau du bord du pied et de la coupe.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Cahier Jean-Charles (orfèvre, restaurateur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

3e quart 17e siècle, 1er quart 19e siècle

Année de création

1672, 1677

Description historique

Le pied, la partie basse de la tige et la coupe de ce calice réalisé à Paris entre 1672 et 1677 ont été remaniés par l'orfèvre parisien Jean-Charles Cahier au début du 19e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/07/23 : inscrit au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

Catherine Combrouze-Lafaye, CAOA Haute-Vienne

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

1/4
calice
calice
© Région Limousin - Inventaire général
Voir la notice image