châsse dite de saint Aurélien

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Appelation d'usage

De saint Aurélien

Titre courant

Châsse dite de saint Aurélien

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; chapelle Saint-Aurélien

Numéro INSEE de la commune

87085

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Limoges

Nom de l'édifice

Chapelle Saint-Aurélien

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100334

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la niche du choeur

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, doré

Description matérielle

Cette châsse de grandes dimensions renferme le buste-reliquaire de saint Aurélien ainsi qu'un coffret contenant les archives de la confrérie des bouchers. Elle est conservée dans la niche aménagée dans le mur du choeur, derrière le tableau central du retable.

Indexation iconographique normalisée

Saint (barbe) : cycle narratif (baptême d'adulte, pape : bénédiction, évêque, martyre : décollation), ornement végétal, ornement architectural, pot à feu

Description de l'iconographie

La châsse porte un riche décor végétal et architectural encadrant en façade des scènes de la vie d'un saint martyr barbu, non identifié. De gauche à droite : il reçoit le baptême à l'age adulte, il reçoit la bénédiction d'un pape en présence d'un évêque, un bourreau se prépare à le décapiter pendant qu'un ange sorti des nuées tend la couronne du martyre.

Dimensions normalisées

La = 150

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Malinvaud Audouin dit le Petit (donateur)

Lieu de provenance

Limousin, 87, Limoges, église des carmes déchaussés détruite (?)

Siècle de création

18e siècle

Description historique

Cette châsse du 18e siècle a été achetée en 1793 par un confrère, Audouin Malinvaud, pour remplacer la châsse en argent sur âme de bois du 17e siècle fondue à la Révolution. Cette réutilisation permet de comprendre pourquoi les 3 scènes de la vie d'un saint, représentées en façade, ne correspondent pas à l'iconographie de saint Aurélien. D'après Jean Levet, et partant de l'hypothèse que cette châsse provient d'une église du district de Limoges, elle pourrait être identifiée à la châsse de saint Pudens de l'église des carmes déchaussés. Propriété de la confrérie des bouchers dite aussi confrérie de saint Aurélien.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association cultuelle

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2003/06/19 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Intitulé de l'arrêté de protection : Châsse de Saint-Aurélien, bois sculpté, 19e siècle.

Numéro de l'arrêté de protection

OM/2003-87/N° 146

Référence(s) de publication(s)

Jean Levet. 'L'église Saint-Aurélien à Limoges', in : Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Limousin', t. CXXII, 1994, p. 148-151.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (93870644XA, 93870590VA, 93870589VA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

1/4
châsse dite de saint Aurélien
châsse dite de saint Aurélien
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image