peinture monumentale de la chapelle Sainte-Germaine (ensemble des peintures monumentales médiévales du déambulatoire et des absidioles)

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peinture monumentale de la chapelle Sainte-Germaine (ensemble des peintures monumentales médiévales du déambulatoire et des absidioles)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

87085

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Limoges

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100333

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Absidiole nord du déambulatoire : mur est de la chapelle Sainte-Germaine

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peint, polychrome

Description matérielle

Les peintures se divisent en deux registres : un niveau inférieur décrivant un grand rectangle horizontal (interrompu par l'arc d'une niche) et un niveau au-dessus, à la base des remplages de la paroi qui délimitent quatre caissons.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant, évêque, sainte céphalophore (saint Martial : ?, sainte Valérie : ?), Calvaire, Annonciation (?), apparition à Madeleine (?), décor d'architecture

Description de l'iconographie

Le registre supérieur comporte quatre représentations, toutes situées dans un même décor architectural : une arcature trilobée dans un mur orné d'une frise de quadrilobes et surmonté d'un couronnement de merlons et créneaux. De droite à gauche les scènes figurent : la Vierge à l'Enfant ; un saint évêque devant lequel se présente un personnage céphalophore (saint Martial et sainte Valérie ?) ; le Calvaire ; le dernier compartiment est illisible. Au registre inférieur, un personnage féminin est agenouillé devant un arbre ; à l'opposé se tient un ange (?), debout et tenant une croix tréflée. Il pourrait s'agir d'une représentation de l'Annonciatio- n, ou de l'apparition à Madeleine signalée par le chanoine Arbellot en 1883.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Élément, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La partie supérieure du mur comportait un décor peint disparu. Les éléments conservés sont très lacunaires. Oeuvre restaurée en 1986 et 1987 par M. Takahashi : consolidation et fixation la première année, restauration la seconde.

Historique

Siècle de création

Milieu 14e siècle

Description historique

Les peintures murales de la chapelle Sainte-Germaine, du milieu du 14e siècle, sont connues depuis 1853.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1862 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste de 1862, immeuble par destination. Liste départementale de 1974 : peintures murales des chapelles, 15e siècle.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (00870680XA, 00870681XA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble des peintures monumentales médiévales du choeur

Référence des l'ensemble

PM87000425

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/3
Cathédrale Saint-Etienne
Cathédrale Saint-Etienne
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image