POP

Plateforme ouverte du patrimoine

tabernacle à ailes, exposition (ensemble du maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Tabernacle ; exposition

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Tabernacle à ailes

Titre courant

Tabernacle à ailes, exposition (ensemble du maître-autel)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; collège de Jésuites, actuellement lycée Gay-Lussac

N° INSEE de la commune au moment de la protection

87085

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Limoges

Nom de l'édifice

Collège de Jésuites, actuellement lycée Gay-Lussac

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100363

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

À l'entrée du choeur de l'ancienne chapelle, actuellement gymnase du lycée

Description

Catégorie technique

Sculpture ; menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome, doré, gravé, ajouré, tourné

Description matérielle

Le tabernacle est composé d'une armoire et de deux ailes. L'armoire est de forme trapézoïdale avec porte cintrée en façade. Les angles sont marqués par des colonnettes largement ajourées. Les côtés comportent chacun une niche qu'occupaient des statuettes disparues. Une petite balustrade de bois tourné court au sommet de l'armoire. Le milieu des ailes reçoit un panneau sculpté de forme rectangulaire verticale ; il est encadré par deux niches surmontées d'importants motifs d'amortissement. La niche gauche de l'aile gauche est la seule à conserver sa statuette. Au-dessus de l'armoire du tabernacle est placée l'exposition dont les panneaux latéraux à fronton cintré sont richement sculptés. Un important motif d'amortissement en forme de dais la surmonte.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à zigzag, à colonne torse, à chapiteau composite, à coquille, à fleuron, à cartouche, à guirlande, à fruit, à feuille, à fleur de lys, à coquille) ; angelot ; ange ; Christ glorieux ; religieux (?) ; saint (?)

Description de l'iconographie

Les colonnettes torses à chapiteaux composites sont sculptées d'une résille de lierre avec ses fruits. Un fleuron occupe le soubassement de la façade de l'armoire du tabernacle, tandis que le Christ glorieux est représenté sur la porte. Le fond de la façade est gravé d'un réseau de zigzags. Sur les côtés, les niches timbrées d'un angelot comportent des socles semi-circulaires ornés de guirlandes de fruits. Les niches des ailes diffèrent puisqu'elles sont à coquille et sont surmontées par des petits frontons à ailerons et cartouche central. Les panneaux sculptés représentent : à gauche un ecclésiastique agenouillé devant une table portant un livre ouvert et une vanité comprenant crâne et sablier, des draperies complètent le décor ; à droite : un cardinal (saint Bonaventure ?) allongé, endormi ou mort, son chapeau posé à l'arrière, il tient un crucifix et un gant, un personnage caricatural le regarde du haut d'un escalier, un couple est représenté sur la droite. La statuette représente un saint barbu, drapé dans un ample manteau, et tenant de la main gauche un livre qu'il appuie contre sa hanche. Le panneau du fond de l'exposition est gravé de fleurs de lys et surmonté d'un angelot. Les panneaux latéraux, qui étaient entourés de colonnettes, représentent de fausses niches entourées de guirlandes de laurier, timbrées d'un angelot et contenant un ange. Le dais godronné est décoré d'angelots.

Dimensions normalisées

L = 360 ; Armoire du tabernacle : h = 113, l = 117 ; porte du tabernacle : h = 49, la = 25,5 ; colonnettes : h = 60, d = 7,5 ; panneaux sculptés : h = 52,5, l = 38 ; dais de l'exposition déposé : h = 43

État de conservation (normalisé)

Mauvais état ; manque

Précisions sur l'état de conservation

En 1989, un incendie a noirci le retable. Lors de la récente réfection du plafond de la chapelle, l'ensemble du retable ne semble pas avoir été protégé. De plus, malgré la cloison installée au-devant, il fait l'objet de tirs de ballons auxquels ont peut imputer la mutilation du dais de l'exposition. Les colonnettes de l'exposition manquent ainsi que cinq statuettes sur six décorant les niches du tabernacle : sur les ailes, de gauche à droite, un saint moine et deux Vierges à l'enfant ; sur les pans coupés de l'armoire eucharistique deux anges adorateurs (?)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de provenance

Limousin, 87, Limoges, hôpital général, première chapelle de la Mission détruite

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Année de création

1680

Description historique

Le tabernacle à ailes et l'exposition ont été exécutés par Jean Fournié (sculpteur de Gourdon) pour la chapelle de l'hôpital général de Limoges : commencés le 8 mai 1680, ils étaient achevés avant le 23 octobre de la même année. L'ensemble fut installé comme maître-autel dans la chapelle du lycée Gay-Lussac (ancien collèges des jésuites) avant la destruction, en 1907, de la première chapelle de la Mission de l'hôpital général. La chapelle du lycée fut désaffectée en 1914, elle sert de gymnase depuis 1926. L'ensemble de l'autel appartient toujours au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public régional

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1907/08/30 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (00871201XAB, 00871185XB, 00871187XB)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du maître-autel

Référence de l'ensemble

PM87000165

Date de l'enquête ou du récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/3