peintures monumentales : scènes de la vie d'Hercule

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peintures monumentales : scènes de la vie d'Hercule

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Rochechouart ; château fort, locaux affectés au musée départemental d'art contemporain

Numéro INSEE de la commune

87126

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Rochechouart

Nom de l'édifice

Château fort, locaux affectés au musée départemental d'art contemporain

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100428

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sur les murs de la salle dite Chambre d'Hercule

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : fresque, camaïeu

Description matérielle

Les murs de la vaste salle (une cinquantaine de mètres de pourtour) sont couverts d'un enduit à fresque de teinte claire sur lequel les sujets en camaïeu sont réalisés avec un pigment noir, fragile et soluble dans l'eau. Une figure préparatoire apparaît en sépia dans la scène de l'enlèvement de Déjanire.

Indexation iconographique normalisée

Cycle narratif : Hercule

Description de l'iconographie

Douze scènes, ordonnées de gauche à droite, narrent quelques hauts faits d'Hercule. Des colonnes peintes servent à délimiter les scènes lorsque les baies ou les angles des murs ne peuvent le faire. Alcmène, assise dans un lit à baldaquin au pied duquel se tient une servante, montre du geste à trois femmes, venues lui rendre visite, les prouesses de son fils nouveau-né étouffant dans ses poings les serpents que lui destinait Héra. A la suite, le héros, à demi-nu, étrangle le lion de Némée, deux autres lions étant déjà à terre. Vêtu désormais d'une peau de bête, Hercule apparaît trois fois dans la scène voisine, combattant Acheloüs dans sa triple métamorphose (taureau, dragon et humain). Entre deux fenêtres, Hercule menace de sa massue l'hydre de Lerne, mi-serpent mi-volatile, aux trois têtes becquées et aux deux pattes griffues. Le héros porte sur ses épaules deux des fameuses colonnes éponymes. La punition de Cacus, tué pour avoir volé des boeufs paissant aux abords d'une caverne. Antée abattu par Hercule. Hercule emmène Cerbère, lié et enchaîné. Hercule victorieux des Centaures. Hercule s'apprête à cueillir les pommes d'or du jardin des Hespérides. Hercule soutient, entre bras, tête et épaules, le ciel symbolisé par une sphère marquée des signes zodiacaux. Sur le plus grand panneau est représenté l'enlèvement de Déjanire : un château immense s'étend en arrière-plan sur des hauteurs séparées par une rivière qu'enjambe un pont ; au bord de l'eau Hercule bande son arc, à droite le centaure Nessus, qui porte en croupe Déjanire, est percé d'une flèche (dans cette scène la figure préparatoire rouge d'Hercule apparaît en surimpression sur la droite de la figure définitive tracée en noir). Vêtu et chaussé à la mode de la fin du Moyen Age, l'envoyé de Déjanire, porteur de la funeste tunique de Nessus, est pris à la gorge et déchiré par Hercule. Le héros, dévoré par un feu intérieur, s'immole dans les flammes de son propre bûcher. Au-dessus de la porte, un vieillard représenté à mi-corps est désigné comme étant Jupiter.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre mutilée, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre mutilée en plusieurs endroits (peinture disparue en quasi-totalité sur le petit mur nord). Oeuvre restaurée entre 1979 et 1984 par J. A. Bourgoin, puis en 2007 par Hervé Langlois.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie

Précisions sur l'inscription

Chacune des scènes, quasiment, est légendée au bas des murs : Les douze triumphes de tres fort et puissant Hercules qui mist a fin tous les malvueillans (à gauche de l'entrée) ; Hermès (?, sur le berceau d'Hercule) ; Comment Hercules desconfit troys lyons qui faisoient [maulx] infiniz, devorans toute creature ; Comment Hercules desconfit le roi Achillau qui par art se transforma en troys figures diverses ; Comment Hercules desconfit le serpent a troys testes et le fist ardoir en ung feu ; Comment Hercules conquist les culompnes [?] (inscription sur trois lignes, seule la première est lisible) ; Comment Hercules destruisit Cachus [?] ; [Comment Hercules] combatit Antée, filz de Terre [?] et perdit la vie ; [Comment Hercu]les conq[uit les] pommes d'or et vainq[uit] les serpents qui les gardoient ; Comment Hercules occist le centaure d'une saïette, lequel amenoit Dyaniera, femme d'Hercules (inscription située au ras des poutres) ; Comment Hercules fut esprins du feu de poyson par la chemise que luy bailla Dianiera sa femme.

Historique

Siècle de création

2e quart 16e siècle

Description historique

Ces peintures murales représentant des scènes de la vie d'Hercule, datables des années 1520, redécouvertes sous un badigeon en 1965, pourraien- t avoir été influencées par les gravures de Zoan Andrea Valvassore. Le Centre de recherche des Monuments historiques conserve des relevés effectués en 1968.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1965/06/09 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : 1535.

Référence(s) de publication(s)

Aura, Jean-Louis. Actes du Séminaire du Centre International d'Art Mural de Saint-Savin-sur-Gartempe, 2002. A paraître.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (98870955XA, 98870956XA, 98870957XA, 98870958XA, 98870959XA, 98870960XA- , 98870961XA, 98870962XA, 98870963XA, 99870803XA, 98870964XA, 98870965XA, 98870966XA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

1/26
peintures monumentales : scènes de la vie d'Hercule
peintures monumentales : scènes de la vie d'Hercule
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image