2 vantaux du portail du transept nord, dit portail Saint-Jean

Désignation

Dénomination de l'objet

Vantail (2)

Titre courant

2 vantaux du portail du transept nord, dit portail Saint-Jean

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

87085

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Limoges

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100333

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Portail du transept nord, dit portail Saint-Jean

Description

Catégorie technique

Sculpture, menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

Les deux vantaux sont de forme rectangulaire verticale avec arc en anse de panier. Chacun comporte un petit battant aménagé dans la partie inférieure. Les vantaux sont richement sculptés sur la face orientée vers l'extérieur de l'édifice, l'autre côté ne comporte aucune ornementation. Ils sont maintenus par les chambranles d'origine, également décorés.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à coquille, à rinceau peuplé, à rinceau, à médaillon, à volute, à urne, à chute, à fruit, à fleur, à feuille, à candélabre, à candélabre peuple), pilastre, dauphin, angelot, oiseau, triton, Dieu le Père, saint Etienne : lapidation, ange, les Instruments de la Passion, saint Martial : sainte Valérie, duc Etienne, putto, personnage (en buste)

Description de l'iconographie

La surface des vantaux est compartimentée par la division en cinq registres décoratifs horizontaux (un étroit au milieu de quatre plus larges) au moyen de baguettes moulurées, chaque registre étant lui-même divisé en trois parties par des pilastres. Ces pilastres, de même que les éléments du chambranle sont décorés de rinceaux, de candélabres (peuplés ou non) et présentent les Instruments de la Passion. Les trois registres inférieurs sont sculptés de motifs purement décoratifs d'inspiration civile : candélabres peuplés agrémentés d'urnes ou d'animaux, médaillons présentant des profils de personnages (parfois supportés par des anges ou des putti). Les deux registres supérieurs sont dédiés à saint Martial (pour le vantail oriental) et saint Etienne (pour le vantail occidental). La lapidation de saint Etienne : le saint est représenté à genoux dans une niche à coquille décorée d'anges, de part et d'autre se tiennent deux bourreaux qui lui jettent des pierres ; au-dessus, la partie centrale du registre est occupée par la figure de Dieu le Père, bénissant de la main droite et tenant le globe de l'autre. Saint Martial occupe la partie centrale de l'autre vantail, au milieu d'un losange posé sur la pointe, en costume pontifical, coiffé de la mitre et portant sa crosse, il se tourne vers sainte Valérie (représentée à gauche) qui tient sa tête décapitée entre ses mains ; le duc Etienne (qui a ordonné la décollation de la sainte) est représenté debout à la gauche de saint Martial, tandis qu'au fronton apparaît le Christ en buste.

Dimensions normalisées

H = 371 ; la = 191

État de conservation (normalisé)

Partie remplacée, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La partie inférieure des vantaux a été remplacée. Restauration en 1851-1852, par les menuisiers Pierre (?) Favier, Gaston et Fossa ; certains panneaux des deux registres inférieurs et les médaillons des traverses médianes auraient été refaits par le sculpteur Nalbert. Restauration générale en 2004 par l'entreprise Arts et Bâtiments.

Inscription

Inscription concernant une restauration, date

Précisions sur l'inscription

Au pochoir (?) au revers d'un panneau du portillon du vantail dédié à saint Martial : GASTON 1851. Peint au revers d'un autre panneau du même portillon : FAVIER Pe 1851. Au crayon sur une planche de consolidation au revers du même portillon : FOSSA 1851.

Historique

Siècle de création

2e quart 16e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1862 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste de 1862, immeuble par destination.

Photographies liées au dossier de protection

Musée municipal de Limoges (87LI1S2_P) ; SRI (00871345X, 00871346X, 04870480XA, 04870481XA, 04870482X, 04870483XA, 04870484X, 04870485XA, 04870486X, 04870487XA, 04870488X, 04870489XA, 04870490X, 04870491XA, 04870492X, 04870493XA, 04870494X, 04870495XA, 04870496X, 04870497XA, 04870498X, 04870499XA, 04870500X, 04870501XA, 04870502X, 04870503XA, 04870504X, 04870505XA, 04870506X, 04870507XA, 04870508X, 04870509XA, 04870510X, 04870511XA, 04870512X, 04870513XA, 04870514X, 04870515XA, 04870516X, 04870517X, 04870518X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/44
vantaux
vantaux
© LIMOGES, Musée municipal de l'Evêché
Voir la notice image