burette - reliquaire

Désignation

Dénomination de l'objet

Burettes ; reliquaire

Titre courant

Burette - reliquaire

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Marval ; église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Numéro INSEE de la commune

87092

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Saint-Mathieu

Lieu-dit

Milhaguet

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100389

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée

Informations relatives aux vols

Oeuvre volée le 31 décembre 1980 au musée municipal de l'Evêché de Limoges, où elle était en dépôt.

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie ; glyptique

Structure et typologie

Fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Cristal de roche : taillé, gravé ; argent : repoussé, ciselé, niellé ; cuivre : gravé, doré

Description matérielle

La burette est en cristal de roche gravé, elle est placée dans un monture en argent composée par un support, une anse maintenue par deux bandeaux à charnières qui enserrent le vase et par un collier prolongé en bec, ce collier est surmonté par un couvercle. L'ensemble est disposé au sommet d'un important pied en cuivre de section circulaire surmonté par une courte tige avec noeud en cristal et plateau sommital.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à feuille d'eau, à rinceau, à perle, à losange, à quatre feuilles, à palmette, à médaillon, à entrelacs) ; aigle ; serpent ; Calvaire ; sainte Valérie : sainte céphalophore, saint Martial ; saint Etienne de Muret ; Vierge à l'Enfant (assis, couronne, sceptre, Enfant Jésus : auréole, bénédiction)

Description de l'iconographie

Le corps en cristal de la burette est gravé sur ses deux faces d'un aigle en léger profil, des palmettes à la base et dans les écoinçons supérieurs complètent le décor. L'anse adopte la forme d'un serpent avec tête et queue figurées. Colliers et bandeaux sont ciselés de rinceaux ou de rangées de petites feuilles d'eau stylisées. Le couvercle semble être bordé de ce motif de feuilles, il comporte un petit bouton de préhension. Sur le support est gravée une large bande de losanges à l'intérieur desquels s'inscrivent des quatre-feuilles. La tige n'a pour tout décor que le gros noeud en cristal de roche taillé en forme de sphère que prolongent des feuilles lancéolées gravées sur le cuivre. Le pied est gravé de quatre médaillons circulaires séparés par des rinceaux à entrelacs. Les médaillons représentent (de droite à gauche) : la Vierge à l'Enfant (assise sur un long banc à colonnettes, elle est couronnée, tient un sceptre à fleur de lys dans la main droite et soutient de l'autre main l'Enfant assis sur sa cuisse gauche ; l'Enfant est auréolé et bénit de la main droite) ; le Calvaire (soleil et lune encadrent la croix ; le Christ crucifié incline légèrement la tête à gauche et porte une auréole crucifère ; à gauche la Vierge le regarde, à droite saint Jean regarde sur le côté) ; la Messe de sainte Valérie (la sainte est agenouillée devant saint Martial à qui elle présente sa tête, le saint, mitré et auréolé, la bénit, derrière lui se trouve un autel sur lequel on distingue un calice) ; saint Etienne de Muret (le saint auréolé est debout, il tient un livre qu'il appuie contre sa poitrine ; de chaque côté un moine est agenouillé en prière).

Dimensions normalisées

H = 28,5 (hauteur totale) ; Burette seule (cristal et monture en argent) : h = 18. Pied : d = 11

État de conservation (normalisé)

Oeuvre complétée ; changement de fonction ; oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre complétée : la burette en cristal ayant été cassée (départ d'une anse nettement visible), elle a été incorporée dans une monture en argent, puis placée au sommet d'une importante base en cuivre. Restauration en 1934 par M. André (dossier préfecture de la Haute-Vienne).

Historique

Lieu de création

Egypte (?) ; Limousin (?)

Lieu de provenance

Limousin, 87, Saint-Sylvestre, abbaye de Grandmont détruite

Siècle de création

11e siècle ; 13e siècle

Description historique

Cette burette-reliquaire provient de l'abbaye de Grandmont. La burette en cristal de roche est un travail fatimide du 11e siècle, sa monture et sa base sont vraisemblablement limousins et datent du 13e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1891/06/20 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (93871171XB, 98870293X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/5