tableau, cadre : l'Apparition du Christ à saint Ignace de Loyola

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau, cadre : l'Apparition du Christ à saint Ignace de Loyola

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

87085

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Limoges

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100333

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, bois : doré

Description matérielle

Toile de format rectangulaire vertical avec fronton cintré, montée sur un châssis de même forme renforcé par une grande barre verticale médiane en bois, et par une seconde correspondant à la partie horizontale supérieure du rectangle. Cadre moderne en bois doré rapporté.

Indexation iconographique normalisée

Saint Ignace de Loyola : Christ (apparition)

Description de l'iconographie

Le saint est représenté agenouillé au centre de la toile, les mains tournées vers le ciel. Il est vêtu de la robe sombre des jésuites. L'iconographie de son visage est traditionnelle : front chauve, nez fuyant et barbe mal rasée. Sur l'emmarchement placé devant lui sont posés une épée (symbole de sa première vocation militaire) et le livre des Exercices Spirituels. La partie supérieure gauche du tableau est occupée par la figure du Christ portant sa croix, vêtu d'une tunique rouge et d'un manteau bleu, il bénit le saint de la main droite. A droite, tenant le saint par le bras, un ange le présente au Seigneur. Ses traits sont féminins, il est couronné de fleurs, porte une robe gris-jaune avec ceinture et rubans rouges. Ses ailes sont rouges et blanches. Dieu le père apparaît dans le fronton cintré de la toile, assis sur des nuages, il bénit de la main droite et pose l'autre sur le haut d'un globe. Lui répondant sur la gauche, la colombe du saint Esprit rayonne.

Dimensions normalisées

H = 151 ; la = 104

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, oeuvre mutilée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée pendant l'été 1945 par van den Bergh, puis en 1971 par Jean Malesset. Cette dernière restauration a fait disparaître la signature et la date, ainsi qu'une petite scène en bas à gauche (remplacée par une trouée de ciel) qui représentait peut-être saint Ignace à la grotte de Manresa. Restauration du cadre par Daniel Nicaud et de la toile par Bruno Tilmant d'Auxy en 2004.

Inscription

Signature (disparue), date (disparue), inscription

Précisions sur l'inscription

La signature de Claude Vignon et la date de 16[1 ou 4]3 ont été effacées lors de la restauration de 1971. Inscription moderne au marqueur sur le châssis : LIMOGES GAY-LUSSAC 90/5 MH.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Vignon Claude (peintre)

Lieu de provenance

Limousin, 87, Limoges, collège de jésuites actuellemen- t lycée Gay-Lussac

Etape de création

Pièce originale

Siècle de création

1er quart 17e siècle (?), 19e siècle

Année de création

1613

Description historique

Ce tableau de Claude Vignon, représentant l'Apparition du Christ à saint Ignace de Loyola, est sans doute celui mentionné dans les comptes des fonds des Jésuites en 1614 (Arch. dép. D 153) : 'un tableau de notre bienheureux père Ignace, payé 30 livres'. Si ce rapprochement est exact, la date portée, disparue, devait être 1613. Le cadre date du 19e siècle. Redécouvert en 1944 dans les greniers du lycée Gay-Lussac de Limoges (ancien collège des jésuites), ce tableau fut classé deux ans après. Il a été donné par le département de la Haute-Vienne à L'Etat (ministère de la culture) pour la cathédrale Saint-Etienne.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1946/01/07 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : toile signée C.V. VIGNON 1643, localisé au lycée de Limoges.

Référence(s) de publication(s)

André Demartial. 'Limoges qui s'en va. Les Vieux Bâtiments du Lycée. La Chapelle'. Limoges : Imprimerie du 'Courrier du Centre', 1912, p. 17-18.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (06870014XA) ; Musée municipal de Limoges (87LI1P11-Z)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/3
tableau ; cadre
tableau ; cadre
© LIMOGES, Musée municipal de l'Evêché
Voir la notice image