reliquaire dit reliquaire phylactère

Désignation

Dénomination de l'objet

Reliquaire

Appelation d'usage

Dit reliquaire phylactère

Titre courant

Reliquaire dit reliquaire phylactère

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Châteauponsac ; église paroissiale Saint-Thyrse

Numéro INSEE de la commune

87041

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Châteauponsac

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Thyrse

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100280

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée

Informations relatives aux vols

Frauduleusement substitué au début du 20e siècle, ce reliquaire aurait figuré dans la collection Goldschmidt Rothschild à Francfort-sur-le-Main.

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie, émaillerie, glyptique

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : doré, filigrané, repoussé, ajouré, émail cloisonné, verre : moulé, pierre précieuse (?), pierre semi-précieuse, pâte de verre : taillé en cabochon, taillé en intaille

Description matérielle

Le pied adopte la forme d'une pyramide quadrangulaire (légèrement tronquée) à pans concaves. Sa plinthe est ajourée. Chaque face du pied est décorée d'un réseau de filigranes qui relie les pierres semi-précieuses, au nombre de 19 par face. Petites et grosses alternent, toutes sont montées à bâte ; les formes sont des plus diverses. Cet ensemble serait composé d'améthyste, de saphir, d'émeraude, de turquoise, de topaze, de cornaline, de rubis balai, d'une turquoise pointillée, d'une topaze de mauvaise qualité, de quelques perles fines et de deux pâtes de verre (violacées et veinées de blanc). Deux pierres sont taillées en intaille. Au centre de chaque face, un médaillon d'émail cloisonné et translucide est monté à bâte. Au sommet du pied est placé un noeud en sphère nettement aplatie, les coques sont ajourées et réunies par un bandeau à décor de petites pierres montées à bâte (émeraude, saphir, balais). Au-dessus du noeud est placée une pyramide inversée semblable au pied mais de dimensions plus restreintes, le décor de pierres et de filigranes y est identique. A la bordure supérieure sont fixés des petits crochets auxquels étaient accrochées des petites boules de cristal de roche (il en reste deux dans les angles). Le plateau se rétrécit par un glacis bordé de pierres en cabochons. Dans les angles étaient placées des montures pour ampoule, une seule demeure en place : elle est en forme de clocheton cylindrique percé d'arcatures avec toit conique surmonté d'une croix. Une plate-forme en losange est disposée au centre du plateau, exhaussée par une plinthe identique à celle du pied. En son milieu s'élève un large bandeau qui reçoit un flacon en verre moulé de section carrée. Au sommet, un important motif d'amortissement est rapporté.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à arcature, à volute, à grappe, à feuille, à médaillon, à pomme de pin), lapin, croix, dragon

Description de l'iconographie

La plinthe du pied est décorée d'une petite vingtaine d'arcatures cintrées sur chaque côté. Sur les faces, les filigranes dessinent des tiges souples qui s'enroulent en volutes. L'une des deux intailles est réalisée sur une pierre d'un bleu très pâle, la fine gravure y montre un lapin assis sur son train arrière et broutant des feuilles entassées dans une corbeille. L'autre intaille figure un hexagone saillant dont chaque pan incliné est arrondi à la base. Trois des médaillons émaillés ont un fond rouge grenat contourné de bleu, au centre duquel se détache une croix verte, dont les bords sont ondulés et qui est marquée, au centre, d'une petite rose blanche. Sur le quatrième médaillon, la bordure est rouge, le fond vert et la croix blanche ; cette croix est trilobée à ses extrémités, cantonnée de trèfles rouges et marquée, au centre, d'un point jaune bordé de bleu. Sur le noeud, des dragons ailés aux yeux émaillés s'entre-dévorent. La seule monture à ampoule subsistant sur le plateau représente un clocheton dont les parois sont ajourées d'arcatures en entrée de serrure, le toit est gravé de feuilles lancéolées rayonnantes. L'amortissement du flacon central est composé de quatre collerettes de feuilles superposées (leur nervure se prolonge par une petite grappe), au sommet est une pomme de pin appuyée sur une corolle.

Dimensions normalisées

H = 28 (Pied : l = 12) ; Plateau supérieur : l = 8,5

État de conservation (normalisé)

Oeuvre composite, manque

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre composite : le noeud sphérique n'est visiblement pas d'origine même s'il est ancien. Il manque trois des quatre ampoules du plateau. Le flacon en verre vient en remplacement de l'original en cristal de roche.

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée au revers du pied : IN HAC PHILECTERIA SVNT HE RELIQE/QV- IDAM PILVS DNI : DE TVNICA INC/ONSVTILI : DE CRVCE DNI : DE S/EPVLCHRO DNI : DE TABVLA/IN QVA FVIT POSITVM COR/PVS DNI/DE SEPVLCRO BEATE MARIE : DE VESTIMEN/TO : IPSIVS : DE BI IOHS BBE : DE SCO ANDREA/DE S : PHILIPPO : DE S : BATHOLOMEO : DE S/APLO : DE : INNOCENTIB : DE S : MAR/CHO : DE : S : LVCHA EVANGL : /DE SCO : STEPHO PTHOMARTIRE : DE S LAVRENTIO : DE/ : S VINCENCIO : DE S : IGNATIO : DE : S : EVSTACHIO : / : DE : S : THEODORO : DE : S : ELEVTERIO MATRIRIB DE : S : MARTINO : DE : S : NICHOLAO : /DE : S : ILARIO : DE : S IACOBO PSIE : /DE : S : GREGORIO : DE : S : IERONIMO : /DE : S ZEBEDEO : DE : S : SIMEONE : /DE : S MARIA MAGDALENA : DE : S : EVFEM/IA : DE : S : CATHERINA : DE SPINIS CORONE DNI : .

Historique

Lieu de provenance

Limousin, 87, Saint-Sylvestre, abbaye de Grandmont détruite

Siècle de création

13e siècle

Description historique

Ce reliquaire du 13e siècle, provenant de l'abbaye de Grandmont, a disparu au début du 20e siècle. Une copie de l'original est actuellement présentée dans l'église de Châteauponsac.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1891/06/20 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (93871170XB)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/6
Reliquaire
Reliquaire
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image