oeuvre de fonction non identifiée (ensemble de panneaux sculptés et de colonnettes dit retable de la Sainte-Face)

Désignation

Dénomination de l'objet

Objet non identifié

Appelation d'usage

Ensemble de panneaux sculptés et de colonnettes ; retable de la Sainte-Face

Titre courant

Oeuvre de fonction non identifiée (ensemble de panneaux sculptés et de colonnettes dit retable de la Sainte-Face)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Bellac ; église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Numéro INSEE de la commune

87011

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Bellac

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100241

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie, adossé au mur nord

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint

Description matérielle

Cette oeuvre est composée par plusieurs éléments : une paire de colonnettes (supportant un pupitre moderne), des panneaux sculptés remontés en deux battants, et un autre panneau placé en fronton. Les deux battants sont identiques et disposés symétriquement : chacun comprend deux panneaux rectangulaires verticaux sculptés, séparés et entourés par un demi-balustre- . Le battant droit comporte une entrée de clef. Le panneau placé en fronton est sculpté en haut-relief, il adopte la forme d'un rectangle horizontal à ressaut central cintré.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à cartouche, à fleuron, à fleur de lys, à feuille, à feuille d'acanthe), colonne cannelée (chapiteau ionique), sainte Face : ange

Description de l'iconographie

Les deux colonnettes sont en candélabres, leur fût cannelé est renflé, une bague de feuilles d'acanthe précède le chapiteau ionique. Les 4 panneaux sculptés des battants sont parfaitement identiques, ils sont décorés de cartouches dessinés par des ornements végétaux tels que fleurons, feuilles, fleur de lys. Les balustres sont de section circulaire, leur moitié inférieure est fuselée. Le panneau du fronton est sculpté de deux anges posant un genou à terre, vêtus de tuniques aux riches drapés, tenant chacun une palme, ils inclinent la tête et soutiennent la sainte Face.

Dimensions normalisées

Colonnettes : h = 93,5, la = 12,5, pr = 11. Ensemble formé par les deux battants : h = 132, la = 223. Battant gauche : h = 87, la = 96. Battant droit : h = 87, la = 95. Panneau du fronton : h = 67, la = 123.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre composite

Précisions sur l'état de conservation

Cette oeuvre est le résultat de l'assemblage de divers éléments hétérogènes dans une structure moderne.

Historique

Siècle de création

Limite 16e siècle 17e siècle (?), 18e siècle

Description historique

Les colonnettes, ainsi que les panneaux rapportés sur les battants, semblent dater de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle : ces éléments proviennent peut-être de mobilier civil. En revanche, le panneau placé en fronton date du 18e siècle et devait certainement faire partie d'un retable.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1983/12/29 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : retable de la Sainte Face, 18e siècle.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (97870719X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

ensemble de panneaux sculptés et de colonnettes formant retable dit retable de la Sainte-Face
ensemble de panneaux sculptés et de colonnettes formant retable dit retable de la Sainte-Face
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image