tableau : saint Martyr (saint Joseph de Leonessa ?)

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : saint Martyr (saint Joseph de Leonessa ?)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Beaumes-de-Venise ; chapelle Notre-Dame d'Aubune

Numéro INSEE de la commune

84012

Canton

Beaumes-de-Venise

Nom de l'édifice

Chapelle Notre-Dame d'Aubune

Référence Mérimée de l'édifice

PA00081961

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Saint Joseph de Leonessa

Description de l'iconographie

Le Saint en pied tient un crucifix dans sa main gauche. Dans l'angle inférieur dextre : deuxième personnage, un putti tenant dans sa main les chaînes qui retenaient le saint et un fouet aux lanières lestées de plomb (en lien avec la biographie du saint). Dans l'angle inférieur senestre : (trad.) évocation du supplice du saint pendu à une potence, au-dessus d'un feu (cf. infra) ; deux témoins du supplice / bourreaux, l'un assis au pied de la potecne, l'autre face au saint. Le saint représenté pourrait être saint Joseph de Leonessa (Eufranio Desiderio 1556, Leonessa, Ombrie - 1612, Amatrice) (source : abbé Quatrefages). Dès son enfance, il est d'une piété exemplaire (prières et mortifications). Confié à son oncle, il refusa un mariage avantageux et dès l'âge de 16 ans, il entra chez les Frères mineurs capucins. En 1587, il est envoyé en mission à Constantinople pour porter assistance religieuse aux chrétiens tenus en esclavage ou employés dans les galères. Il vit ensuite très pauvrement dans un monastère bénédictin désaffecté. Arrêté, condamné à mort par le Sultan, il est attaché pendant trois jours à une potence puis enfumé mais miraculeusement délivré par un ange. De retour en Italie, il joua un rôle d'évangélisation. En 1600, il prêcha pour les pélerins voualnt gagner l'indulgence du Jubilé. Affecté au couvent de Todi, il cultivait le jardin et distribuait ses récoltes aux pauvres. Il a été canonisé en 1745 par le pape Benoît XIV.

Dimensions normalisées

H = 148 ; la = 106,5 (avec cadre)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

17e siècle ; 18e siècle

Description historique

Ce serait la seule oeuvre connue à ce jour représentant ce saint. Ce tableau joue un rôle important dans l'histoire des oeuvre liées aux fondations capucines. Marie-Claude Léonnelli (conservateur des antiquités et objets d'art du Vaucluse) signale une sculpture en bas-relief originairement aile de retable, réemployée en couronnement de stalles en 1748 représentant le même saint dans l'église Saint-Sernin d'Eysses à Villeneuve-sur-Lot (47), classé Monuments historiques et faisant pendant avec unre représentation de saint Fidèle de Siegmaringen, autre capucin canonisé en 1746 ainsi qu'un tableau représentant Deux saints Franciscains, saint Joseph de Léonissa et saint Félix de Cantalice adorant le Sacré-Coeur dans l'église Saint-Côme-et-Saint-Damien à Vézelise (en Meurthe-et-Moselle), classé Monuments historiques le 12/02/1981. Saint Félix de Cantalice (1515-1587) a été canonisé en 1712.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/06/28 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté n°068

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel