dix-huit stalles

Désignation

Dénomination de l'objet

Stalle (18)

Titre courant

Dix-huit stalles

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Montauban ; République (rue de la) ; Victor Hugo (place) 2 bis ; église Saint-Jacques

Numéro INSEE de la commune

82121

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Canton

Montauban

Adresse de l'édifice

République (rue de la) ; Victor Hugo (place) 2 bis

Nom de l'édifice

Église Saint-Jacques

Référence Mérimée de l'édifice

PA00095801

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Autour du choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

Dix-huit stalles en chêne et en sapin de Hollande sont disposées dans le sanctuaire. Les sièges sont composés d'un dossier carré portant un simple panneau mouluré et d'un abattant soutenant une miséricorde sans décor. Les jouées concentrent l'essentiel du décor. Elles se présentent sous la forme d'ailerons en volute ornées, sur la tranche inférieure, d'une feuille d'acanthe sculptée. Au dessus un lambris complète l'agencement. Composé de panneaux rectangulaires assemblés par paire dans un encadrement saillant, ils sont séparés par des piédroits plus épais qui soutiennent un couronnement en forme de crénelage. Cette frise s'enrichit de fleurs de lys et d'écussons situés au-dessus des portes. Chacune est précédée, du côté de la nef, d'une double rangée de trois stalles installées sur un même plancher légèrement rehaussé par une petite estrade.

Dimensions normalisées

H = 262 ; la = 97

Historique

Siècle de création

Milieu 18e siècle

Année de création

1742, 1750

Description historique

Les stalles qui ornent aujourd'hui le choeur de l'église Saint-Jacques sont postérieures à 1742. En effet les stalles originelles furent vendues en 1742 au chapitre de la cathédrale de Moissac où l'on peut encore les voir. On sait que les principaux aménagements du sanctuaire datent des années 1748-1750 grâce à devis pour les menuiseries de l'église conservé aux archives départementales. L'esthétique sobre de ces stalles, en contradiction avec l'esprit rocaille de l'époque, invite à penser que les dépenses du chapitre furent à l'époque de leur réalisation principalement consacrées à l'aménagement de la nouvelle cathédrale inaugurée en 1739.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1991/11/19 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°91-1490

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes

Référence(s) de publication(s)

LECONTE Elodie, Le mobilier liturgique des anciennes cathédrales de l'archidiocèse de Toulouse : les anciennes cathédrales de Lombez et Montauban, mémoire de maîtrise, Université Toulouse-Le Mirail, 2000.

Sources d'archives et bases de données de référence

Base Renabl des objets mobiliers du département du Tarn-et-Garonne, 2017 : IM82100073 ; Archives départementales de Tarn-et-Garonne, série G 1241, 21 DD 2 ; Bourbon (G.), Dumas de rauly (Ch.), Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, séries G et H, Montauban, imprimerie Forestié, 1894, p. 429.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel