maître-autel ; tabernacle

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, tabernacle

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel

Titre courant

Maître-autel ; tabernacle

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Montauban ; cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption

Numéro INSEE de la commune

82121

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Nom de l'édifice

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption

Référence Mérimée de l'édifice

PA00095799

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Marbrerie, mosaïque

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre, verre transparent (coloré), métal : doré

Description matérielle

L'autel est en marbre blanc partiellement doré avec des panneaux de mosaïque sur la base et les gradins à trois étages qui entourent le tabernacle. Le devant de l'autel est rythmé par quatre pilastres. La porte du tabernacle est en métal doré.

Indexation iconographique normalisée

Christ bénissant, pélican, agneau : coupe, sang, étendard, coupe, colombe, rinceaux

Description de l'iconographie

La porte du tabernacle est ornée d'un Christ bénissant en bas-relief. Des rinceaux fleuris et peuplés de colombes ornent les gradins. Les panneaux ornant la base de l'autel représentent respectivement : le pélican nourrissant ses petits, une coupe où s'abreuvent deux colombes et l'agneau pascal tenant un étendard et dont le sang s'écoule dans un calice.

Dimensions normalisées

H= 104 ; l= 380 (dimensions de l'autel).

Inscription

Marque d'atelier (peinte, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Marque d'atelier, peinte sur l'oeuvre, au revers dans l'angle supérieur droit et dans l'angle supérieur gauche : ASQUIE MARBRIER TOULOUSE.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Olivier Théodore (architecte) ; Asquié (marbrier)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Midi-Pyrénées, 31, Toulouse

Siècle de création

3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année de création

1857, 1912

Description historique

Un maître-autel est édifié en 1856 par l'architecte diocésain Théodore Olivier. J.-C. Fau indique qu'un nouveau maître-autel est mis en place en 1912, cependant sa structure semble présente sur une photographie de Mieusement prise entre 1883 et 1893, mais sans décor de mosaïque qui a peut-être été ajouté au début du 20e siècle. Ce décor n'apparaît pas non plus sur une photographie datée de 1908 conservée aux archives diocésaines. Par ailleurs un projet de baldaquin par Thédore Olivier daté de 1860 conservé aux Archives nationales montre un autel de même forme que l'autel actuel, à l'exception du couronnement du baldaquin plus développé et du décor de mosaïque. Dans le rapport de l'architecte diocésain sur les dépenses à faire en 1856, celui-ci explique que le projet d'autel est fortement influencé par l'évêque : l'architecte aurait aimé lui donner plus d'ampleur. Cet autel est donc celui édifié en 1856 sur les plans de Théodore Olivier; il reçoit un décor de mosaïque après 1908, s

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

461

Référence(s) de publication(s)

Bull. Soc. Arch. et Hist. du Tarn-et-Garonne, CXXI, 1996, p. 75.

Sources d'archives et bases de données de référence

Inventaire 2010-2011 d'Etienne Bertrand ; Archives nationales, F/19/7757 et F/19/7758. Archives diocésaines.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire du patrimoine mobilier des cathédrales ; recensement des oeuvres appartenant à l’Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010