plaque funéraire d'Agnès de Saint-Thècle Racine, abbesse

Désignation

Dénomination de l'objet

Plaque funéraire

Appelation d'usage

D'Agnès de Saint-Thècle Racine, abbesse

Titre courant

Plaque funéraire d'Agnès de Saint-Thècle Racine, abbesse

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Yvelines (78) ; Magny-les-Hameaux ; église paroissiale Saint-Germain-de-Paris

Numéro INSEE de la commune

78356

Canton

Chevreuse

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Germain-de-Paris

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre

Dimensions normalisées

H = 80 ; la = 80

Inscription

Inscription, date

Précisions sur l'inscription

HIC IN PACE DORMIT ET REQUIESCIT PACIS AMANTISSIMA R.M. AGNES A SANCTA THECLA R[AC]INE, II CAL. SEPTEMBR. AN. [1627] HUIC MUNDO NATA ET [RENATA CHRISTO ; SPONSO VIRGINUM [VIRGINITATEM VOVIT] ANNO [1648] [HAC IN DOMO IN QUA AD PIETATEM A TENER]IS [INF]OR[MATA EST. ASSUMTIS, UT AIT S.P. BENEDICTUS] FORTIS[SIMIS ATQUE PRAECLARIS OBEDIENTIAE ARMIS, ITA] DEO OMNI [TEMPORE DE BONIS SUIS IN SE PARUIT, ET PER] DIVERSA [ET GRAVIA DOMUS DEI OFFICIA MIRUM] ADEO FUIT [PIETATIS, MODESTIAE, HUMILITATIS] ATQUE [REGULARIS OBSERVANTIAE EXEMPLUM, UT] DIG[NA HABITA SIT QUAE PREPOSIT,] IND[E] [ET ABBATISSA DELIGERETUR, QUIBUS IN GRADIBUS PER 26 ET AMPLIUS ANNOS IN BONA ET SANCTA CONVESRATIONE SORORIBUS PRAEFULSIT ! OBIIT XIV KAL ; JUNII AN. 1700. Ici, au coeur de la paix, sommeille et repose la très aimante Révérende Mère de Saint-Thècle Racine. Le 30 août 1627, elle naquit et renaquit par le Christ ; en 1648, elle fit voeu de chasteté à l'Epoux des vierges, dans cette maison où, dès son plus jeune âge, elle avait été formée à la piété. Selon les préceptes du Saint Père Benoist, elle s'attribua les nobles et puissantes armes de l'obéissance, et ainsi en tout temps elle se soumit à Dieu de son plein gré, après qu'il lui eut conféré tant de grâces. Et dans les nombreuses et importantes charges de la maison de Dieu, elle fut une merveille de piété, de modestie, d'humilité, et un modèle de déférence face à la règle, à tel point qu'elle fut jugée digne d'être choisie comme prieure, puis comme abbesse. En l'une et en l'autre qualité, elle fut pendant plus de 26 ans un soutien pour les soeurs par sa sainte et bienfaisante présence ! Elle mourut le XIV des Calendes de juin de l'année 1700.

Historique

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Année de création

1700

Description historique

La plaque funéraire en forme de losange se trouvait dans le bas-côté gauche du choeur de l'abbatiale de Port-Royal-des-Champs. Dans l'église paroissiale, elle fut placée dans la nef puis relevée dans la chapelle des fonts baptismaux sur le mur nord. La plaque est très effacée depuis longtemps.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/04/16 : classé au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Ref base CAOA 78 : 3103

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Cinq plaques funéraires provenant de l'abbaye Port-Royal-des-Champs

Référence de l'ensemble

PM78001289