voiture à voyageurs : wagon-lits dit voiture lits-salon n° 10 ex Paris-Lyon-Méditerranée (PLM)

Désignation

Dénomination de l'objet

Voiture à voyageurs

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Wagon-lits

Appelation d'usage

Voiture lits-salon n° 10 ex Paris-Lyon-Méditerranée (PLM)

Titre courant

Voiture à voyageurs : wagon-lits dit voiture lits-salon n° 10 ex Paris-Lyon-Méditerranée (PLM)

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-et-Marne (77) ; Longueville ; remise ferroviaire dite rotonde SNCF

Numéro INSEE de la commune

77260

Nom de l'édifice

Remise ferroviaire dite rotonde SNCF

Référence Mérimée de l'édifice

PA00087064

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Patrimoine ferroviaire

Matériaux et techniques d'interventions

Bois ; métal ; acajou : placage ; textile ; cuir

Description matérielle

Châssis métallique. Caisse en bois. Bogies Léonard PLM n° 5668 DM et 667 DM à empattement de 3 m, dotés d'essieux à boîtes à rouleaux. Voie de 1, 44 m. La voiture lits-salon n° 10 est issue de la métallisation partielle de la caisse d'une voiture A2L2g2Si, qui a touché également l'aménagement intérieur, entre 1928 et 1933 : grand salon, deux compartiments lits-salons, trois compartiments single. Les fenêtres présentaient, sur chacune des faces, des dispositions différentes. Elle reçoit alors une livrée bleue à filets or. Munie de soufflets, porte-lanternes et apparaux prévus par le règlement international des chemins de fer, elle peut circuler sur la majorité des réseaux étrangers. En 1938, lorsqu'elle est incorporée dans le train spécial pour la visite des souverains anglais en France, elle est peinte en bleu relevé d'une bande d'or comme l'ensemble du train. En 1950, affectée au service de la direction du matériel, département d'essais MCF3, elle conserve une livrée bleue avec un sigle SNCF blanc peint en milieu de caisse. Aménagement intérieur : décoration particulièrement soignée, avec alternance de panneaux de bois précieux et d'incrustations. Les tissus d'origine sont d'épais velours à motifs, recouvrant l'ensemble des canapés et fauteuils dans le compartiment en position jour, et des chaises du salon central. Compartiment salon équipé d'une table pour 6 convives, communiquant par un couloir privatif avec un compartiment lit-salon à grand lit et salle d'eau particulière. L'autre compartiment lit-salon comporte deux lits bas et salle d'eau particulière. Compartiments single à un lit, avec armoire de toilette individuelle et cabinet de toilette mitoyen chacun.

Dimensions normalisées

L = 21,90 m. Masse totale : 53 tonnes.

État de conservation (normalisé)

Hors état de marche

Précisions sur l'état de conservation

Les différents garages à l'air libre ont provoqué une attaque, assez sérieuse, des tôles de revêtement extérieur par la rouille.

Inscription

Plaque signalétique ; inscription technique

Historique

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 94, Ivry-sur-Seine

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Année de création

1909

Description historique

La voiture lits-salon PLM n° 10 est une très belle voiture symbolisant le prestige et le luxe ferroviaire des années 1920. Construite en 1909 par la Compagnie Française de Matériel de Chemin de Fer à Ivry-sur-Seine, elle est réaménagée et partiellement métallisée entre 1928 et 1933. En 1937, à la création de la SNCF, elle prend le nom de salon n° 35 ; avec les voitures salons sud-est 37 et 42, elle est considérée comme celle où la décoration est la plus belle, représentant au mieux le goût français. En 1938, elle est incorporée dans le train spécial pour la visite des souverains anglais en France. Dans les années 1950, devenue Ssmyfi 51, elle est régulièrement incorporée au train du président de la République française. Dix ans plus tard, elle est affectée, sous le n° UIC 80 87 97-90 794-2 Uas, à la direction du matériel de la SNCF pour l'accompagnement des trains d'essais par les ingénieurs et techniciens mais elle reste, la plupart du temps, garée à Villeneuve-Saint-Georges. Elle a ensuite été cédée à l'association AJECTA de Longueville.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/06/07 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : la voiture lits-salon n° 10 ex Paris-Lyon-Méditerranée (PLM), stationnée sur le site de l'ancien dépôt de locomotives de Longueville (77).

Numéro de l'arrêté de protection

2010-062

Observations

Le chemin de fer de Paris- Lyon à la Méditerranée bénéficiait de deux flux de clientèle aisée : l'un vers la Suisse, l'autre vers la Riviera. Les voitures-salon ont été aménagées à partir de voitures de 1ère classe à compartiments en deux séries, de quinze à vingt exemplaires chacune, très proches l'une de l'autre : voitures-salon (pour trains de jour) , voitures lits-salon (pour trains de nuit) disposant de tout le confort imaginable à l'époque. Toutes ont été construites au début du 20e siècle mais nous ne disposons pas des dates exactes de construction ou de transformation. Leur caisse a été métallisée, parfois partiellement, à partir des années 1920. Quelque peu sous- utilisées à partir de la crise économique de 1929, on ne trouvait plus que neuf unités en service à l'époque de la création de la SNCF en 1938. Par la suite, leurs aménagements particuliers les ont confiné à une utilisation assez limitée. Deux autres voitures de cette série subsistent : l'une (voiture-salon n° 11) se trouve en présentation statique à la Cité du Train à Mulhouse, remise au type d'origine ; l'autre (voiture-salon n° 12) appartenait à un particulier (qui la préservait dans le parc de son château et qui devrait la mettre, le 5 juin 2010, en vente aux enchères publiques) : elle se trouve en assez bon état, toutefois le salon a été réaménagé en cuisine.

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2011