tableau : Portrait de Philippe Hecquet, médecin de la famille de Condé, doyen de la faculté de Paris et son cadre

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Portrait de Philippe Hecquet, médecin de la famille de Condé, doyen de la faculté de Paris et son cadre

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76) ; Rouen ; Palais de Justice

Numéro INSEE de la commune

76540

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Nom de l'édifice

Palais de Justice

Référence Mérimée de l'édifice

PA00101007

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bureau du premier Président (mai 1996)

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Cadre du XVIIIe siècle.

Description de l'iconographie

Il est peint en costume de doyen. S'il est possible de l'affirmer, c'est que d'après le portrait d'Hecquet par Belle, Jean Daullé a tiré une estampe dont un exemplaire est conservé à la bibliothèque de Rouen. Or on y voit le visage du professeur de médecine exactement comme sur notre tableau, la position étant seulement inversée.

Dimensions normalisées

H = 100 ; la = 80

Précisions sur l'inscription

Marque au fer C.R.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Belle Nicolas-Simon-Alexis (peintre)

Siècle de création

1er quart 18e siècle

Année de création

1773

Description historique

Philippe Hecquet est né à Abbeville (1661) et moirt à Paris (1737). Fils d'un bourgeois d'Abbeville, cinquième enfant d'une famille de sept, il se rend à Paris en 1678, où il fait des études de philosophie et de théologie à la Sorbonne et au collège de Navarre. En 1681, sur les conseils d'un oncle médecin, il décide d'étudier la médecine et prend ses degrés à Reims en 1684, puis il est agrégé au collège de médecine d'Abbeville. Regrettant l'atmosphère de Paris, il revient dans la capitale comme médecin à la chambre royale qui accueillait les docteurs des facultés de province. Il reprend ses études à la faculté de Paris et y reçoit brillamment le doctorat le 15 janvier 1697. Médecin de Port-Royal (1688-1693) de la famille du prince de Condé (1709-1723) de la maison de Vendôme et de l'hôpital de la Charité, ses contemporains lui décernent le titre un peu usurpé d'Hippocrate français. Le 5 novembre 1712, il devient doyen de la faculté de médecine de Paris. Pendant les deux années de son décanat, il travaille à la nouvelle pharmacopée qui paraîtra en 1732. Il s'occupe aussi d'agrandir les locaux de la faculté. En 1727, son état de sant le contraint à se retirer chez les carmélites du faubourg Saint-Jacques dont il était le médecin depuis plus de trente ans. Il y passe les dernières années dans la prière et l'étude. Sa bibliothèque, forte de 2600 volumes, constituera les bases de celle de la faculté de médecine de Paris. Hecquet a servi de modèle au docteur Sangrado du Gil Blas de Lesage. L'essentiel de sa doctrine (il était partisan du jeûne et de la saignée) se trouve dans son Novus medicinae consceptus de 1722. Mais il apublié de nombreux ouvrages où la science fait bon ménage avec la philosophie (parmi eux Le Brigandage de la médecine..., publié à Rouen en 1732.
Fils du peintre Jean Belle, Alexis Belle (1674-1734) s'instruisit chez François de Troy où il obtint le 1er grand prix de l'Académie mais refusa de faire le voyage à Rome. Ayant pris domicile en 1701 à Saint-Germain-en-Laye, où Jacques II d'Angleterre tenait sa cour, il y peignit les enfants de celui-ci. Il fut admis à l'académie en 1703. Il travailla pour les cours de France et de Pologne ainsi que pour James-Edouard Stuart. Il a peint des portraits de Louis XIV, Louis XV, Marie-Thérèse d'Autriche, Stanislas Leczinski etc. Un autoportrait de l'artiste est conservé au Louvre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1997/10/20 : classé au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

OM/97-76/N°304

Référence(s) de publication(s)

Bull. soc. hist. de l'art fr. (1991)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel