POP

Plateforme ouverte du patrimoine

statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Paris (75) ; Paris 4e arrondissement ; place Saint-Gervais ; église Saint-Gervais-Saint-Protais

N° INSEE de la commune au moment de la protection

75056,75104

Adresse de l'édifice

Saint-Gervais (place)

Nom de l'édifice

Église Saint-Gervais-Saint-Protais

Référence Mérimée de l'édifice

PA00086257

Lieu de déplacement de l'objet

Ile-de-France, 94, Ivry-sur-Seine, dépôt des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre (blanc) : polychrome

Description matérielle

Amputation des deux têtes et de la main droite de la Vierge. Vêtements rehaussés de bordures dorées, celles-ci souvent soulignées d'un liseré rouge ; revers du manteau bleu gris, chairs ocre rose, sol vert clair. Anneau d'accroche à l'arrière, scellé au plomb, ancien mais non d'origine.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Dimensions normalisées

H = 43,5 ; la = 15 ; pr = 9 ; Base : la = 13 ; pr = 7,5

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Personne morale créatrice de l'objet

Ile-de-France (atelier)

Siècle de création

14e siècle

Description historique

Depuis 1998, les interrogations de connaisseurs tels que Leproux conduisent à revenir sur l'argumentation du chanoine Brochard, selon laquelle la grande Vierge à l'Enfant présentée de nos jours au transept de Saint-Gervais serait, après réfection des têtes, la fameuse statue de la rue du Roi se Sicile mutilée par un protestant dans la nuit du 30 mai 1528, la première des grandes statues qui se succédèrent en cette même rue avant la Révolution. Les dimensions plus petites de celle-ci sont communes à beaucoup de statues de niches de la voie publique, et analogues au format de la statue profanée en 1528 que nous fait deviner une miniature de 1531 relatant la cérémonie de son remplacement. Traces d'un remontage des morceaux brisés (ou de leurs substituts) à une haute époque. Pourquoi aurait-on tenté l'opération si ce n'est que parce qu'une fois mise à l'abri solennellement dans Saint-Gervais, cette statue ne pouvait s'offrir acéphale à la dévotion populaire ? Son enfouissement près du maître-autel serait un indice d'un prolongement de dévotion particulièrement privilégiée ?

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2003/12/12 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (75.2000.VII.23A.Z, 75.2000.VII.24A.Z)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

N° INSEE de la commune actuelle

94041